L’Agence Référence Communication (ARCOM) a distingué ce samedi 8 février, 32 entreprises et personnes, dans le cadre de la 2ème édition de sa remise des prix de mérite aux meilleurs cadres et entreprises de l’année 2019. Cette cérémonie s’est déroulée dans un réceptif hôtelier de la place sous le témoignage d’un public cosmopolite.

Il y a de ces Guinéens qui se battent pour faire avancer le pays, mais qui sont cachés dans l’ombre

Eugene Kapi Balamou, directeur général de la structure évènementielle, Agence référence communication (ARCOM), explique le sens de l’évènement. « C’est parce qu’il y a de ces Guinéens qui se battent pour faire avancer le pays, mais qui sont cachés dans l’ombre, qui sont peu connus du grand public. L’objectif de la jeune structure ARCOM, c’est de faire en sorte que ces Guinéens soient vus par le grand public, parce qu’ils font des efforts pour faire progresser la nation, mais cela passe de façon invisible. C’est un défi que nous nous sommes lancés, et nous sommes en train de le relever petit à petit. Ces Guinéens se diront qu’ils sont connus par des jeunes talents qui les suivent, qui font leur promotion » A-t-il fait remarquer.

Au nom du ministre de l’Information et de la communication, Nfa Ousmane Camara, directeur national des services de diffusion a encouragé les lauréats de « persévérer dans leurs œuvres pour participer efficacement à l’édification de la Guinée qui est à nous tous. Le ministère de la communication par ma voix donc, au nom de monsieur le ministre de l’Information et de la communication soutient déjà l’Agence référence communication dans ses œuvres dans les limites de ses attributions et à la hauteur de ses ressources et continuera de soutenir cette action qui nous permet de savoir chaque année, quels sont les Guinéens qui ont mouillé le maillot tant dans le privé, que dans le public, pour montrer que nous pouvons procéder au changement ».

Nous avons recueilli le sentiment de certains des 32 récipiendaires des distinctions.

C’est un prix pour toute la Banque centrale

 Nyangha Komata Goumou, 1er vice-gouverneur de la Banque centrale de Guinée, a reçu le prix du meilleur gestionnaire de son institution. « Je voulais remercier les organisateurs qui ont pris du temps de fouiller. Peut-être que ce sont les échos de la Banque centrale qui ont fait qu’ils ont pu me prendre comme meilleur travailleur de la banque centrale. Mais là aussi, c’est complètement un prix pour toute la Banque centrale, parce qu’on a une rigueur, on a une façon de travailler. On ne se compare pas à l’administration, mais on se compare aux Banques centrales étrangères et c’est ce qui fait qu’on a su que la banque centrale travaille dur », s’est-il satisfait.

Je n’ai pas postulé, je n’ai pas rêvé, mais je pense que mes efforts ont été récompensés

Alkhaly Daouda Daffé, prix du meilleur reporter de l’année 2019. « Je suis très content de recevoir, j’avoue que je n’y pensais même pas. Je travaille. Je n’ai pas postulé, je n’ai pas rêvé, mais je pense que mes efforts ont été récompensés. Je vais d’ores et déjà redoubler d’efforts pour ne pas que l’année prochaine, qu’on me vole ce prix », a-t-il projeté.

Nous dédions ce prix à feu Koula Diallo, journaliste assassiné un jour de février 2016

Ibrahima Sory Traoré, administrateur de Guinee7.com, distingué meilleur site de l’année 2019. « Nous sommes très contents du prix. Nous le dédions à feu Koula Diallo, notre journaliste tué au siège de l’UFDG, principal parti de l’opposition, en février 2016.  Ce prix reçu 4 ans après sa mort, un mois de février est pour nous comme une récompense à titre posthume. C’est son prix et nous disons aussi à tous les journalistes de se battre, de travailler comme lui, c’était un journaliste fonceur. Mais qu’ils soient prudents dans l’exercice de leur métier. Grand merci à ceux qui ont récompensé notre travail. Nous constatons que nous sommes suivis. Et c’est tant mieux », a-t-il lancé.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com  

Publicités