Samedi 5 mars, les avocats de Bah Oury, no2 ou ex no2, c’est selon, de l’UFDG ont animé une conférence de presse pour parler notamment de l’assassinat de Elhadj Mohamed Koula Diallo, journaliste de guinee7.com, assassiné le 5 février dernier au siège de l’UFDG. Parlant des 22 personnes arrêtées dans le cadre de la procédure, les avocats estiment que  «d’autres infractions ont été omises, parce que le fait de détenir une arme à feu obéit à une procédure. Donc il y a une réglementation en la matière. Cela suppose quand un individu détient une arme à feu sans le respect de la procédure, cela constitue la détention illégale d’arme à feu. Donc nous comptons déposer une plainte additive pour signaler cette infraction ».

Pour eux, L’autre infraction omise  « c’est l’association de malfaiteurs, qui est un crime. Pour nous, ce groupe qui avait connaissance de la possession d’une arme par un tiers à l’occasion de cette rencontre au siège du parti, sans que cela ne soit dénoncé, a agi en connaissance de cause. Et nous estimons qu’il est important de les poursuivre pour association de malfaiteurs».

Pour rappel, 22 personnes ont été inculpées dans le dossier du journaliste. Selon le ministre de la Justice, Me Cheick Sako, « parmi les 22 personnes, une est inculpée pour assassinat du journaliste, deux personnes pour coups et blessures volontaires sur la personne du journaliste. Et les 19 autres, pour abstention délictueuse ».

Aziz Sylla pour guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. C’est étrange que la détention illégale d’arme à feu ne soit pas retenue par le procureur!
    Ce procureur est-il vraiment à la hauteur de la complexité de ce dossiers?

    • Dans un dossier d’homicide il y a bcp de questions qui se posent: Où est l’arme du crime? Où est la balle du crime ? Qui est le tireur?Où était le tireur? Etude Balistique pour voir la trajectoire de la balle?Quelle est la position de la victime par rapport au tireur?A la reconstitution toutes les parties doivent être présentes à leurs positions respectives au moment des faits.

Laisser un commentaire