C’est dans la soirée du dimanche 30 novembre, à Kiroti, commune de Ratoma, que Mory Traoré a été abattu par des bandits alors qu’il rentrait à la maison.

Sur les circonstances de ce drame, M. Dioubaté  du service de communication d’Électricité de Guinée  explique : “Mory Traoré a été assassiné dans la soirée du dimanche aux environs de 23 heures, alors qu’il revenait de Kobaya où il était allé déposer le directeur de la Distribution. Selon les informations que nous avons recueillies, les bandits l’ont attaqué vers Kiroti là où il loge. Il a été touché par des tirs et les bandits ont emporté  le véhicule. Pour le moment le corps est  à la disposition de la police pour des fins d’enquête. ”

Selon notre interlocuteur, le jeudi 27 novembre dernier, un de leurs chauffeurs, un certain Samoura  s’est fait attaquer par des bandits, mais ce dernier a eu plus de chance puisqu’il n’a pas été assassiné. Et de préciser : “ Lorsque Samoura a été attaqué par les bandits, ces derniers l’ont jeté de la voiture et lui ont laissé la vie sauve. Même la voiture a été retrouvée un peu plus tard, car les bandits l’avaient abandonnée à mi-parcours faute de carburant. ”

L’assassinat de Mory relance le débat sur la criminalité qui sévit dans la capitale guinéenne.

El Hadj M. Koula Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici