M. Maréga

S’il y a un fait qui a attiré l’attention à l’Assemblée nationale le lundi 24 novembre lors du passage de François Lousény Fall, ministre des Affaires Etrangères devant les députés, c’est bien la dispute entre deux députés du principal parti de l’opposition à savoir  l’Union des Forces Démocratique de Guinée, (UFDG). Un fait inédit !

En effet, tout a débuté lorsque le député Ben Youssouf Keita s’est adressé au Ministre des Affaires étrangères François Lousény Fall en ces termes : « Si nous nous souvenons  du discours tenu par le président de la République lors de son investiture,  il a clamé haut et fort, qu’il prenait la Guinée là où l’a laissé Sékou Touré. Je voudrais bien rappeler à monsieur le ministre des Affaires Etrangères, qu’au temps de Sékou Touré Paix à son âme, la Guinée était l’un des pays africains, les plus respectés. Nous Guinéens, qui étions à l’étranger, nous nous sentions tellement fiers, qu’on ne disait même pas Guinéens simple on se disait Guinéens de Guinée Sékou Touré. Pour moi Sékou Touré reste un héros et je l’assume’’.

Son collègue Dr Fodé Maréga s’est tout de suite levé pour rétorquer : « A cause du camp Boiro et des 50.000 morts qu’il (Sékou Touré, ndlr) a laissé !  A cause de lui les pères de l’indépendance guinéenne sont dans des fosses communes.»

En ce moment précis, des cris éclatent dans la salle. Et le Président de l’Assemblée nationale, Kory Koundiano lance : ‘’Maréga vous n’avez pas la parole’’.  ‘’Il y avait le 22 novembre’’,  ajoute  honorable Sékou Savané ; alors que les commentaires fusaient de partout. ‘’Des bourreaux vivent ici jusqu’à présent’’,  clame l’élue Mariama Taata Bah, une autre députée de l’UFDG.

Et Ben Youssouf d’ajouter encore : ‘’Quelle que soit ma position politique, je suis libre de ma pensée’’. ‘’On n’en a pas besoin’’, lance  Maréga, qui s’est finalement calmé pour laisser son collègue continuer.

El Hadj Mohamed Koula Diallo

 

Publicités