Le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, directeur de campagne du RPG AEC, était à Labé ce mardi 29 septembre 2020 dans le cadre du lancement de la campagne du parti au pouvoir. Après le meeting tenu au stade régional de Labé, des accrochages ont été signalés alors que le cortège du PM quittait le stade. Le parti au pouvoir a accusé l’UFDG d’être responsable de ces agissements dans son fief.

Mamadou Aliou Sampiring Diallo

Le parti de Cellou Dalein Diallo, vient de réagir face à ces accusations. Joint au téléphone, par un reporter de Guinee7.com, Mamadou Aliou Sampiring Diallo, directeur de campagne de la fédération UFDG de Labé parle de simple montage du parti au pouvoir dans le seul but de ternir l’image de la ville de Labé acquise à l’UFDG. « Nous sommes tous à Labé, et hier Lundi, nous avions fait deux émissions dans des radios locales, l’objectif, c’était de sensibiliser nos militants pour une campagne apaisée afin de voter massivement pour notre candidat pour la victoire finale. Comme nous avons appris que le RPG fait sa campagne ce mardi, nous avons demandé à nos militants de rester à la maison ou de vaquer librement à leurs occupations. La dernière fois que Kassory était venu à Labé, nous savons tous, ce qui s’était passé. Donc pour cette fois ci, le RPG a adressé une lettre à la commune qui leur a donné l’autorisation de faire leur activité. Donc c’est le RPG qui occupait le terrain aujourd’hui. Nous sommes en démocratie, le RPG avait toute la liberté de mener sa campagne. Aujourd’hui, nous savons tous que même dans son fief, le RPG est en perte de vitesse. Les militants démissionnent pour notre parti. C’est ce qui fait très mal au RPG. Ils ont emmenés Kassory ici pour préparer ce montage digne d’un film de fiction pour mettre ça sur le dos de l’UFDG dans le but de ternir l’image de notre parti. Ils ont honte de leur très faible mobilisation malgré la fermeture de toutes les écoles, ils cherchent donc un alibi. Ces les jeunes auxquels ils ont remis l’argent pour aller à leur campagne c’est avec les mêmes qu’ils ont eu des problèmes parce qu’à la fin, les jeunes ont désisté. Ce sont les gens du RPG qui se sont battus là-bas entre eux. Dans l’après midi quand il nous a été remonté que des jeunes érigeaient des barricades, c’est moi-même, accompagné du maire et certains responsables du parti qui sommes parti enlever les barricades et demander aux jeunes de rentrer, les gendarmes étaient là, ils peuvent témoigner. Donc, si on vous dit que ce sont les gens de l’UFDG qui se sont attaqués au cortège de Kassory, c’est archi faux. C’est juste un montage. Mais le ridicule ne tue pas. ( …). C’est une diversion mais nous, nous restons concentrés sur le 18 Octobre », nous a-t-il dit.

A la fédération du RPG ARC-EN CIEL de Labé, on parle de plusieurs véhicules endommagés et des blessés légers.

Sam Samoura pour Guinee7.com