Dans certaines localités, plus d’un enfant sur deux présente des signes de malnutrition. Si les sanctions internationales frappent le pays depuis 2015, l’aide alimentaire n’est pas concernée et continue à être délivrée.

Lire la suite …