Les audiences criminelles sont en cours au tribunal de première instance de Labé. Ce sont au total dix dossiers qui sont inscrits sur le rôle du tribunal dans sa composition criminelle. Parmi ces dossiers, cinq impliquent des cas de viol commis sur des mineurs rapporte le correspondant de Guinee7.com sur place.

Depuis la semaine dernière, les audiences criminelles ont été reprises au TPI de Labé, elles se sont poursuivies ce mercredi 15 Juin. Avant la salle des audiences, le procureur de la République près le tribunal de première instance nous a indiqué qu’ « à date, il y a dix dossiers criminels inscrits au rôle. A ce jour (15 juin, ndlr), il y a eu deux dossiers qui ont été complètement jugés. Il y a un dossier de meurtre, un dossier de la préfecture de Lelouma, où le tribunal s’est prononcé avant-hier sur cette affaire, le ministère public a estimé que la peine de 10 ans infligée au prévenu  était légère puisque les faits étaient graves et l’accusé lui-même avait reconnu les faits, donc j’ai interjeté appel. Il y a aussi eu le dossier d’assassinat qui avait eu lieu à Mali Yembering, après les débats, on s’est rendu compte que les faits n’étaient pas établis, il n’y avait pas de preuves, donc l’honnêteté intellectuelle nous a commandé de requérir l’acquittement de l’intéressé et le tribunal nous a suivi dans nos réquisitoires, il a été acquitté. De façon statistique, le rôle criminel de ce jour, est composé de 10 dossiers. Il y a une affaire de prise d’otage suivie de meurtre, il y a des affaires d’incendie volontaire et destruction d’édifices privés, il y a une affaire de meurtre et croyez-moi ; il y a cinq dossiers de viol et de tentatives de viol sur mineurs malheureusement »,  nous a confié Amadou Oury Diallo.

Sam Samoura pour Guinee7.com