Dr Sidiki Cissé

Si la logorrhée pouvait être retenue comme un critère sérieux dans l’évaluation du poids politique de nos leaders, nul doute que le Président de l’UFD (Union des Forces Démocratiques), aurait incontestablement   figuré  au top 5  des grands et vertueux dirigeants  politiques de notre  pays.

Malheureusement  pour lui, le Peuple qu’il essaie d’amadouer par sa verve démagogiquement populiste n’est point dupe.

A suivre ces derniers temps  ses` `scoop’’   à travers la presse, et dans lesquels il affirme, sans aucune gêne, que les élections qui lui ont permis d’être représentant du Peuple à l’Assemblée Nationale n’auront été qu’une alchimie du pouvoir pour se fabriquer une caisse de résonnance, on est en droit de  se poser la question suivante :  que fait donc au sein d’une telle Assemblée  Mr Bah Baadiko  qui veut se faire passer pour un parangon de vertus ?

S’il affirme détenir les preuves que seuls 2 ou 3 députés de l’opposition parlementaire auront payé eux mêmes leur caution de participation et leurs frais de  campagne lors des élections législatives et présidentielles, pourrait- il par la même occasion nous  exhiber   les preuves irréfutables  que les  voix qui lui ont permis d’être Député sont tout à fait “clean’’?

Lui qui ,depuis 1994 n’a jamais osé aller aux devants des électeurs pour s’autoévaluer, ne devrait il pas réfléchir sur les explications à donner, suite  à son  surprenant “succès’’ lors des dernières législatives ?

Aux dires de certaines langues fourchues, son “succès’’ pourrait s’expliquer principalement par l’absence de l’UFDG dans la compétition, certes ,mais  aussi, par un petit coup de pouce dont l’origine reste encore à être situé.

A moins que notre  inégalable rhétoricien nous  étale  les preuves indiscutables  de  l’enracinement profond  de son “nano ‘’ parti , plus généralement dans le pays, et particulièrement à Dalaba qu’il considère comme étant un de ses bastions.

En continuant à siéger au sein de cette Assemblée,  bien que se disant parfaitement convaincu de la véracité de toutes ses révélations  qu’il ne cesse de véhiculer à travers les médias, ne donne-t- il pas raison à ses détracteurs qui déclarent, sans l’once du moindre doute, que notre Député est beaucoup plus attiré par l’appât du gain et les honneurs, que par une quelconque préoccupation  à défendre les intérêts du peuple ?

Pauvre hère de la politique guinéenne  depuis la légalisation des partis  politiques dans notre pays, pour être en harmonie avec les principes de  conscience patriotique , de démocratie, de bonne gouvernance et autres, qu’il prétend défendre, il ne reste à Mr Baadiko qu’une seule  et unique option : démissionner !

Démissionner donc Honorable, même si cela ne saurait   totalement vous dédouaner pour votre long et troublant silence sur ces  fracassantes“ envolées’’  tardives que vous vous époumonez à faire  au cours de vos multiples et récentes sorties !

1 COMMENTAIRE

  1. Le Ridicule ne tue plus dans ce pays.Au lieu de faire des propositions concrètes à l’assemblée Rpgistes.Il est là à écrire et raconter des histoires idiotes et des conneries comme un Gamin à la Cour de Récréation de l’école primaire.

Comments are closed.