Il opte finalement de faire la fusion avec le parti de  l’Union des forces républicaines (UFR).  Baidy Aribot est député uninominal de Kaloum sous la bannière de ce parti. Le choix de l’UFR au détriment de l’Alliance des forces d’avenir de Guinée (AFAG) que lui-même a créée n’est pas fortuit.

”En politique il faut avoir une vision et puis il faut travailler en fonction des perspectives d’avenir. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation sociopolitique qui ne donne pas des résultats escomptés. Des réussites politiques qui vont dans le sens  de l’émiettement de notre électorat” a expliqué le député de Kaloum.

Il rajoute que:” Nous avons certainement les réalités sociopolitiques

et puis mieux en terme de programme et des objectifs. Nous avons des objectifs complémentaires à ce niveau. Toute raison qui m’a amené vraiment d’aller dans le sens de l’unité d’action en matière politique et en terme de stratégie électorale.”

Nombre de cadres de l’UFR ont salué cette union. Ils reconnaissent

en lui sa capacité de rassembler les jeunes et louent la personnalité politique qu’il incarne. Mohamed Tall, chef de cabinet de Sidya Touré, dit :” Tout le monde connait la personnalité de Baidy. C’est une personne qui jouit d’une grande popularité auprès des jeunes. C’est quelqu’un d’extrêmement  ouvert. Il est en contact permanent avec les populations. Je crois que cela ne pourra que renforcer notre base non seulement à Kaloum bien entendu mais dans les cinq communes de la capitale.”

Désormais, Baidy  occupe le secrétariat exécutif  de l’union des forces républicaines. Il a également confié que ce n’est pas seulement sa personne qui transfuge mais tous les membres de l’AFAG.

JB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici