Le député Baidy Aribot dit soutenir  le combat que mène  le chef de l’Etat dans lutte contre Ebola, mais affirme ne pas admettre  la déclaration du professeur Alpha Condé le dimanche dernier à Boké.  Le Président de la République avait  affirmé  que son objectif majeur est d’éradiquer l’épidémie d’Ebola et non l’organisation d’une élection.  « Il a voulu dire qu’Ebola est une priorité nationale donc
les élections ne sont pas sa une priorité. Ce qui est  tout à fait normal parce qu’il est chef de l’Etat. Nous aussi on se bat contre Ebola mais quand il s’agit du respect de la  démocratie, du calendrier électoral comme prescrits par les lois de la République, cela est aussi une priorité nationale » a expliqué le député.

Baidy pense que le virus représente un danger et regrette son impact négatif sur la vie de la Nation. Mais il estime que les efforts consentis sont à l’actif de chacun. Il précise ensuite que : «Ebola est un drame, une épidémie qui dévaste notre pays c’est-à-dire qu’il y a des impacts négatifs sur les plans politique, économique et social. Je peux comprendre qu’Ebola est la priorité des priorités pour tout le monde. Personne n’a dit qu’Ebola n’est pas sa priorité. »

Le concepteur du mouvement Tout Sauf Alpha et député de l’UFR  a rappelé que la mobilisation contre Ebola continue et qu’une  journée entière a déjà été consacrée à la maladie au sein de l’Assemblée.

JB

Publicités

Laisser un commentaire