Deux clips vidéos projetées dans l’une des salles du musée de Conakry, ont ému le ministre d’Etat, ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique, Bantama Sow ce mercredi. A tel point que pour remercier ces artistes, le ministre a offert une enveloppe de 50 millions de francs guinéens aux artistes auteurs de ce qu’il a traité de chefs-d’œuvre.

Une vingtaine d’artistes de la musique mandingue guinéenne, a pris part à la première réalisation qui rend hommage à Mory Kanté et la seconde, qui chante aussi le griot électrique, est l’œuvre de l’artiste Ans-T Crazy.

« J’étais fier d’être guinéen, dit-il après le visionnage, j’étais fier d’être le ministre en charge de la culture présentement en Guinée. Parce que ceux qui ont eu la chance de visionner ces chefs-d’œuvre, sincèrement, pas de démagogie, on ne peut pas les (les artistes, ndlr) noter. C’est fort. Pas de commentaire. Nous allons demander à la RTG rapidement, comme l’un des artistes a demandé, faire en sorte que ces clips-là fassent le tour du monde, pour que les gens se rendent compte que la Guinée n’est pas seulement un scandale agricole ou un scandale géologique, mais la Guinée est un scandale culturel. » Dixit Bantama Sow.

Avant d’annoncer “la bonne nouvelle” : « L’hommage que nous allons rendre à ces artistes décédés, ça sera du jamais vu en Guinée. Chacun doit jouer sa partition, pour la réussite de cet évènement. Les artistes qui ont joué ces deux chefs-d’œuvre, le ministère vous offre 50 millions de francs guinéens pour vous dire merci (…) »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com