Ce lundi 20 juillet 2020, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a tant bien que mal lancé ses hostilités pour dit-il « exiger le départ du président Alpha Condé ». Au lendemain du début de cette série de manifestations qui, pour le moment, n’a pas connu l’ampleur annoncée par les organisateurs, l’ancien boxeur guinéen et homme politique Lansana Béa Diallo, s’est exprimé sur la stratégie adoptée par le FNDC. Il était au téléphone depuis la Belgique avec nos confrères d’Espace FM.

Béa Diallo dit avoir le sentiment que la dynamique FNDC « n’est pas une mobilisation de la population entière. Je trouve qu’elle est beaucoup trop récupérée par le politique actuel, donc l’opposition… ».

Pour lui, « la meilleure posture que les Guinéens pourraient prendre, c’est celle de se mobiliser, mettre une vraie dynamique en place, pour aller dans une seule direction. C’est-à-dire; on ne veut plus d’Alpha Condé. On va aller aux élections et on va battre Alpha Condé; Après avoir soutenu qu’il faut gagner du temps par rapport à la date qui a été fixée et mobiliser la communauté internationale, pour dire qu’il faut qu’on retravaille totalement le fichier électoral… Et effectivement, il faut aller aux élections avec une dynamique qui est collective, une génération qui a envie de changer les choses. Et à partir de là, je peux vous assurer qu’Alpha Condé ne peut pas battre les Guinéens ». 

Pour terminer, Lansana Béa Diallo s’est dit frustré par la stratégie actuelle du FNDC. « Aujourd’hui la mobilisation qui est mise en place, mais qui malheureusement n’est pas organisée, parce que regardez qui se mobilisent et qui se font tuer à chaque fois, c’est toujours les jeunes. Il n’y a jamais un politique qui a été victime des manifestations… et finalement, même quand-ils ont négocié entre eux, ce n’est jamais pour le bien de la population. C’est toujours pour le bienfait d’un parti politique. Ce qui me frustre aujourd’hui et il faut qu’on mette une dynamique différente pour pouvoir faire plier ceux qui sont en face ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com