L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi à son siège à Commandayah dans la commune de Dixinn. Sous la présidence de Cellou Dalein Diallo, président du parti. Les élections locales étaient le seul point inscrit à l’ordre du jour.

Après la présentation des têtes de listes des cinq communes de Conakry plus Dubreka et Manéah, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a affirmé qu’à la veille des élections locales, “il est important de rappeler que M. Alpha Condé nous a imposé une lutte dont on aurait pu faire l’économie. La date des élections est fixée par la loi, ça ne doit pas dépendre de l’humeur du président de la République”.

‘‘Des marches pacifiques qui ont été réprimées dans le sang et nous avons perdu beaucoup de nos camarades que monsieur Alpha Condé a méprisés. Ils n’ont pas eux, droit à la justice ni à la compassion du gouvernement, dénonce-t-il avant d’insister. Nous nous sommes battus pour avoir les élections locales. Beaucoup ont perdu leurs emplois, leurs biens et d’autres leurs vies. Nous n’avons pas le droit de les (les élections) perdre. Il faut qu’on les gagne”.

Pour le président de l’UFDG, “le RPG est conscient de ses faiblesses sur le terrain, il a une arme qu’il a toujours utilisée pour se proclamer vainqueur, c’est la fraude. Si nous ne nous exerçons pas une vigilance infaillible, aujourd’hui, ils sont en train de préparer la fraude”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Publicités

2 Commentaires

Comments are closed.