Le Centre du commerce international (ITC) a procédé à l’inauguration officielle, mercredi dernier, du premier incubateur d’entreprises hébergé dans la maison des jeunes de Boffa. Dénommé WALIYETEBE (travailler pour soi).  

L’objectif de l’incubateur vise, d’une part à renforcer les capacités des entrepreneurs et des jeunes chercheurs d’emplois notamment en matière de création et de gestion d’entreprises ; d’autre part de permettre de créer des activités bénéfiques aux populations locales.

“Les travaux réalisés dans ce centre sont entre autres: l’extension de l’espace par après sa démolition et sa reconstruction; l’installation de panneaux solaires  pour autonomiser le centre en électricité; la construction d’un forage pour alimenter le bâtiment en eau et aussi permettre à la population riveraine d’accéder à une eau potable; la mise en disposition des meubles par des jeunes guinéens; la mise à disposition de 10 ordinateurs bureautiques et une imprimante ; la mise à disposition d’un groupe électrogène pour une alternance des panneaux solaires”, a expliqué, M. Ruben Phoolchund, chef bureau Afrique de l’ITC, tout en précisant que les structures partenaires qui appuient l’entreprenariat auront des bureaux à l’intérieur du centre.

Il a soutenu également que : “deux conseillers en gestion financière seront déployés dans la préfecture de Boffa. Donc, ils seront à la disposition des jeunes porteurs de projets pour l’élaboration de leur plan d’affaires (…). Le centre du commerce international déploiera au cours des trois prochaines années des connaissances d’outils que nous savons nécessaires pour mieux outiller les jeunes à travers la formation professionnelle, technique et entrepreneuriale.”

Le projet integra est financé par l’Union Européenne ( UE). C’est pourquoi la représentante de la délégation de l’UE à cette cérémonie, Madame Marina Marchetti, a déclaré : “Ma présence ici aujourd’hui témoigne la volonté de l’union européenne d’être un partenaire fort et fiable dans le développement inclusif de la République de Guinée par la jeunesse et pour la jeunesse afin de lui permettre de s’insérer dans la vie active dans le pays en forçant des alternatives à l’immigration irrégulière. Le secteur privé joue un rôle clé dans la création d’opportunité et d’emplois pour les jeunes. Ainsi, nous allons suivre avec un grand intérêt l’organisation d’événements du centre integra de Boffa”, a-t-elle laissé entendre.

Présent à cette remise, Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, tout sourire, a remercié les responsables du projet integra et ses partenaires. “Aujourd’hui, nous constatons avec satisfaction et joie la rénovation effective et l’équipement de cette maison des jeunes en y logeant un incubateur qui est ce centre integra WALIYETEBE qui est un accélérateur. Qui est un cadre propice à la promotion de l’emploi et de l’employabilité des jeunes. Qui est un cadre qui va mobiliser les jeunes pour les permettre d’être dans un lieu sécurisé sur un lieu de partage, d’échange, de réflexion et d’innovation. Bien sûr qui va contribuer efficacement à la réduction, à la limitation significative de l’exode rural et l’immigration irrégulière. Qui va aussi recevoir les migrants de retour”, dira Mouctar Diallo.

“Je voudrais demander à la jeunesse de Boffa d’en faire un excellent usage pour que les résultats escomptés soient véritablement atteints”, a plaidé le ministre Mouctar Diallo près des jeunes de la localité. Un peu avant cet appel, Mohamed Lamine Camara, au nom de la jeunesse de Boffa, a promis d’utiliser ce centre dans les règles de l’art.

Outre les autorités préfectorales et communales, le ministre du commerce, Boubacar Barry, la cheffe de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et autres cadres supérieurs de l’État, étaient présents ce mercredi à Boffa pour assister à cette inauguration.

Bhoye Barry de retour de Boffa pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici