Tapis rouge, hôtesses en sôbi (uniformes), kyrielle d’invités (ministres en exercice et anciens, anciens administrateurs territoriaux, etc.), artistes, rue bloquée des deux côtés,…la passation entre Alhassane Condé et Bouréma Condé était tout en pompe ce vendredi soir au ministère de l’Administration.

Dans un discours improvisé (il a royalement feinté le discours écrit), le ministre entrant Bouréma Condé a déclaré qu’à sa nomination, beaucoup de Guinéens n’ont vu « en filigrane que les élections. Je me presse de dire que les élections sont un petit paragraphe de la mission leur dit que les élections sont une petite parenthèse de ce que nous allons faire à l’Administration du Territoire ».

Selon lui, sa préoccupation sera l’unité des Guinéens, la paix, le développement. « Je m’étais efforcé à inviter  les députés de l’opposition et de la mouvance. Malheureusement, tous n’ont pas répondu parce que c’est seulement hier il a été décidé d’organiser la passation », a-t-il dit.

Avant de rassurer : « je serai aussi bien dans les sièges des partis de l’opposition que dans le siège du parti au pouvoir. »

Aziz Sylla

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici