Des corps de victimes dans un hôpital de la capitale

Au moins 24 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées mardi dans une bousculade survenue sur une plage de Conakry (Guinée), où se déroulait un concert nocturne organisé pour célébrer la fête de l’Aïd, ont rapporté les médias locaux.

La bousculade a eu lieu sur la plage de Rogbané, dans la commune de Ratoma située dans la banlieue nord de Conakry, alors qu’une grande foule y réunissait dans l’attente de “Instinct Killers”, un groupe de rap très populaire dans le pays, qui figurait en tête d’affiche du concert du soir.

“C’est avec consternation et une vive émotion que le gouvernement a appris le drame tragique survenu (…) suite à des mouvements de foule lors d’un événement culturel”, indique un communiqué de la présidence diffusé peu après la tragédie.

Les autorités ont décrété un deuil national d’une semaine suite à cette tragédie.

Pour le moment, on ignore ce qui a pu déclencher la bousculade. Une enquête a été ouverte par le procureur de la République de Dixinn (Conakry) pour situer les responsabilités.

Xinhua 

Publicités

Laisser un commentaire