Une cérémonie qui s’est déroulée au siège du gouvernorat de la ville de Conakry, a servi de point de départ aux opérations de recouvrement de la contribution foncière unique (CFU) ce lundi.

Dans ses propos, la gouverneur de la ville de Conakry, Mahawa Sylla a fait savoir que « le payement de la CFU est fondamentalement un acte citoyen ».

C’est à cet effet qu’elle a invité les maires des communes de Conakry et l’ensemble des élus locaux, à s’ « impliquer totalement dans la sensibilisation des populations afin que ces opérations soient une réussite dans la ville de Conakry ».

Au nom des maires, Ismaël Condé de la commune de Matam a expliqué l’importance de cette contribution qui représente 70% des investissements de base des communes et collectivités : « La CFU nous permet de construire des hôpitaux, des écoles (…). Depuis 2018, les communes de Conakry sont sevrées de cet important impôt qui est nécessaire pour faire face à leur Programme Annuel d’Investissement. »

Par ailleurs, il s’est engagé avec ses pairs à accompagner les agents de la direction générale des impôts, pour que ces derniers réussissent « à faire plus de 80% de recouvrement d’ici la fin du mois de décembre 2022 ».

À son tour le ministre du Budget, Dr Lancinet Condé, a mis l’accent sur le retard accusé dans le recouvrement, avant d’inviter les agents des impôts à mettre, « en œuvre toutes vos énergies, motivations et engagements pour que d’ici la fin de l’année que nous ayons plus de 80% de la CFU recouverte ».

Pour terminer, il a donné des précisions sur les moyens de recouvrement : « l’impôt à recouvrer se fera à partir des canaux déjà identifiés. Les versements pour la CFU peuvent se faire à partir d’un compte bancaire ouvert à la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG). Si cette solution ne convenait pas à d’autres, ils peuvent passer par les opérateurs téléphoniques notamment des guichets Orange-Money, Mobile-Money. Un autre outil de paiement, il s’agit des agences de Crédit Rural de Guinée (CRG) ainsi que les cartes bancaires. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com