Elles seraient une réponse à la mort de plusieurs de leurs dirigeants dans un raid de l’armée française dans le nord du Mali. La vie a cependant repris timidement à Ouagadougou.

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici