Les pleurs ne cessent de se faire entendre à la maison du jeune-homme tué hier au quartier Cosa. D’après les témoignages, il s’agit de Mamadou Sow, âgé de 21 ans, élève en terminale sciences mathématiques à Safia-école.

Sous le choc, le père, la mère et la sœur, n’ont pas pu nous faire de témoignages.

Donc c’est à Sow Ibrahima Alpha, ainé du père de la victime de relater : ‘‘J’étais à Kipé quand ils m’ont appelé hier, pour me dire que le petit a été touché par balle à la poitrine. Je suis venu le trouver à la clinique de Dr Tahibata ; les gens s’y étaient mobilisés ensuite. Les gendarmes sont venus, ils ont jeté des grenades lacrymogènes dans l’enceinte de la clinique. Ils voulaient chasser les gens, nous ne savons pas pourquoi.’’

‘‘c’est très dur pour nous, ajoute-t-il, parce qu’on ne s’y attendait pas. Mais c’est comme ça la volonté de Dieu. Nous demandons à ce que cela cesse. Quel que soit la méthode, mais que cela cesse ; parce que ça dépasse l’entendement’’.

Selon les informations recueillies sur place, le corps de Mamadou se trouve avec la croix rouge, ‘‘donc nous ne pouvons pas dire à quand l’enterrement’’, précise Thierno Souleymane, un autre oncle de la défunte.

La mère de la victime (à gauche) et la sœur de la victime

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com