Avec le sacre, vendredi aux Emirats arabes unis, du Nigeria, à l’issue de la Coupe du monde des moins de 17 ans (cadets), l’Afrique vient de remporter un peu plus du tiers des éditions de cette compétition (6 sur 15), confortant sa domination dans cette catégorie.

Cette performance est le fait de deux pays : le Ghana, doublement couronné en 1991 et en 1995, et le Nigeria qui a conforté son record de titre avec ce quatrième sacre, après ceux remportés en 1985, 1993 et 2007.

Au palmarès, l’Afrique est talonnée par l’Amérique avec cinq sacres gagnés par le Brésil (1997, 1999 et 2003) et le Mexique (2005 et 2011).

L’Europe suit avec trois trophées remportés par l’Union soviétique (1987), la France (2001) et la Suisse (2009). Enfin, l’Arabie Saoudite a donné à l’Asie son seul titre dans cette compétition, en 1989.

Au Mondial cadets 2013, les quatre représentants du continent ont fait bonne impression.

Le Maroc et la Tunisie ont atteint les 8es de finale, la Côte d’Ivoire s’est arrêtée en quarts de finale et le Nigeria a décroché le jackpot.

APA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici