Le Syli cadet, ce lundi au stade du 28 septembre de Conakry, a obtenu son ticket pour le Madagascar 2017 face aux lionceaux de la Teranga. Le match d’hier s’est terminé sur le score de 1-1 mais la Guinée, sur l’ensemble des deux matches bénéficie d’une victoire (2-1). Le match largement dominé par les Guinéens a été interrompu par un incident suite à la découverte d’un talisman dans les buts sénégalais. ‘‘La seconde période reprend dans une ambiance électrique. Cinq minutes après la reprise, la rencontre est interrompue. Les joueurs du syli qui estiment qu’il y a des fétiches dans les buts gardés par Samba, accourent dans la surface sénégalaise. Un joueur du syli va même remuer les filets et les accrochages commencent. Les joueurs du Sénégal ripostent, un supporter descend des gradins et s’invite dans la danse. Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère du banc sénégalais qui entre à son tour sur la pelouse. Le commissaire du match et les forces de sécurité se ruent sur le rectangle vert pour calmer les esprits. C’est après de longues minutes de dispute que le match reprend son cours’’, témoigne foot224.

Selon un autre témoin, ‘‘le supporter a arraché le talisman des buts sénégalais et dès qu’il est sorti du terrain, la Guinée a marqué le but’’. Coïncidence ? En tout cas après cet incident, ‘‘les poulains de Lansana Abedi (le coach guinéen, NDLR) reprennent le contrôle du jeu et dominent outrageusement les U17 du Sénégal mais souffrent d’un éternel manque de réalisme. Les visiteurs se voient réduits même à dix après un second carton récolté par Papa N’Diaye qui est expulsé. Une infériorité qui finit par coûter cher. L’arbitre indique dix minutes de temps additionnel. C’est le moment choisi par les cadets guinéens pour éteindre les rêves des Sénégalais. Sékou Camara, qui avait manqué le pénalty en première période, se rachète de la plus belle des manières. Il transforme un coup franc direct des 25 mètres qui prend à défaut le gardien. Dans les derniers instants du match, l’arbitre expulse deux nouveaux joueurs pour contestation. M’Bemba Camara et un Sénégalais quittent la pelouse’’, narre foot224.

Un des supporteurs du Syli que nous avons joint ce matin accuse ‘‘les travailleurs’’ du Stade du 28 septembre d’être ‘‘complices des sénégalais’’. Il se réjouit néanmoins de ce que les ‘‘supporteurs ont pu déjouer le complot en libérant le goal sénégalais du talisman’’. Ah la superstition quand tu nous tiens !

Aziz Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici