Le Syli de Guinée

Le Maroc a donné son aval à la Guinée d’accueillir ses deux prochaines sorties en septembre 2014 contre le Togo, notamment chez les Seniors et les Cadets, à Casabalanca au Maroc, dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, a appris APA lundi d’une source proche des autorités sportives guinéennes.

Le ministre des sports, Mme Domani Doré et le secrétaire général de la fédération guinéenne de football, Ibrahima Blasco Barry, ont réussi à convaincre les autorités marocaines à accepter la délocalisation des deux matches du Syli au Maroc.

La Guinée a finalement choisi le Maroc, au lieu de Bamako ou Dakar, estimant qu’il sera plus facile pour les joueurs de rallier Casablanca, à partir de l’Europe.

En plus, ajoute-t-on, s’agissant du match suivant que la Guinée doit livrer contre l’Ouganda la semaine d’après, il sera moins coûteux de garder les joueurs au Maroc avant de continuer vers Kampala.

Touchée par la fièvre Ebola, et sur requête des autorités sportives du Togo, la Confédération africaine de football (CAF) demande à la Guinée de trouver un terrain neutre pour accueillir les Éperviers du Togo, chez les Séniors et les Cadets, initialement prévus en Septembre à Conakry.

Logé dans la même poule, en compagnie de l’Ouganda et du Ghana, le Syli Senior de Guinée entame sa première sortie des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, prévue au Maroc en 2015, contre le Togo à Casablanca, et non à Conakry le 5 septembre.

Dix jours après, le Syli cadet défiera également son homologue du Togo à Casablanca au Maroc, en match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN des cadets prévue au Niger en 2015.

Aux dernières nouvelles, le sélectionneur du Syli Senior de Guinée, le Français Michel Dussuyer séjourne actuellement au Maroc pour régler certains détails techniques comme l’hébergement.

APA