Le ministre marocain des AE

De nombreux opérateurs économiques marocains et guinéens participent au forum Guinée/Maroc. L’engouement, de l’avis des officiels marocains est sans précédent. Les 400 places de la salle des banquets de Royal Mansour Méridien, étaient nettement insuffisantes pour accueillir le beau monde des affaires.

A l’ouverture du forum ce matin, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc,  M. Salaheddine Mezouar  a fait remarquer que la Guinée ‘’avance et avec détermination’’.

Comme pour étayer cela, le Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana, a présenté, un pays la Guinée, aux ‘‘immenses potentialités, qui s’apprête à recevoir dans la décennie à venir près de 40 milliards de dollars américains, doté de près de 2600 km de côtes maritimes et qui partage six frontières terrestres avec les pays de la sous-région ouest-africaine aux marchés accessibles’’.

Le Premier ministre guinéen

Le Premier ministre guinéen a, lui, attiré l’attention de plus d’un quand il a déclaré : ‘‘C’est dans les moments que l’on reconnait ses vrais amis. Le Maroc a encore une fois montré au monde entier, et pour l’histoire, qu’il est une grande nation. Car, au moment où nos pays sont stigmatisés, où les portes se ferment devant nous, le Roi Mohamed VI a, lui, ouvert les portes de son pays à ses frères africains pour leur témoigner sa solidarité, sa solidarité et son soutien à la lutte que nous menons contre ébola. ‘’

Et d’ajouter : ‘‘La semaine dernière, c’est ici au Maroc, précisément à Casablanca, que l’équipe de football de Guinée a pu organiser et gagner son match aller des qualifications de la coupe d’Afrique des nations 2015 contre le Togo. Aujourd’hui, nous sommes encore au Maroc pour parler de coopération et de développement. Tout cela est donné avec du cœur. Comme le dit ce proverbe marocain, je cite ‘ce qui est fait de bon cœur, vaut son pesant d’or’ ; le peuple de Guinée s’en souviendra et saura apprécier avec justesse cet élan du cœur’’.

Après les discours officiels des conventions et contrats ont été signés. Il s’agit notamment de la convention entre le groupe Guicopres et Mecomar, spécialiste dans le ramassage, le stockage et la transformation des ordures.

Ibrahima S. Traoré, envoyé spécial à Casablanca

Publicités