Pour une nouvelle fois, le débat sur les opérations de déguerpissement enclenchées dans les quartiers Kaporo-Rails et Kipé 2 s’est invité à l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), ce samedi.

Dr Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents du parti qui a présidé la  rencontre, soutient que les casses dans la commune de Ratoma sont la conséquence de la défaite du parti au pouvoir, lors des dernières élections locales.

« Je vais vous dire aujourd’hui que c’est la haine contre Ratoma, contre la population de Ratoma, parce que M. Alpha Condé n’est pas parvenu à digérer que l’UFDG, à travers les élections communales, gagne les 34/34 quartiers de Ratoma », a laissé entendre Fodé Oussou Fofana aux militants du principal parti de l’opposition guinéenne massivement mobilisés pour la circonstance.

Poursuivant sur sa lancée, l’Honorable Fodé Oussou s’est prononcé sur le rôle joué par les chefs de quartiers qui ont revendu les domaines à Kaporo-Rails. « Ce que vous ne savez pas, dans ce pays, personne ne peut construire s’il n’a pas un papier qu’on appelle la donation. La donation veut dire quoi ? C’est que l’acheteur et le vendeur se retrouvent chez le chef de quartier qui est le représentant de l’Etat, qui signe un papier qu’il donne à l’acheteur. C’est ce papier qui va permettre l’acquisition du titre foncier. Où sont les chefs de quartiers qui ont vendu ces terrains ? Où sont-ils ? Est-ce que vous les avez entendu parler ? Est-ce qu’ils ont été convoqués ? C’est une honte ! », s’est-il lamenté.

Et de renchérir,  « J’étais avec un Malien qui m’a dit c’est quoi notre pays. C’est la haine. Qu’il a acheté un terrain et il y vit avec sa famille, parce qu’il  aime la Guinée. Mais on est venu tout casser. Les gens viennent après dire qu’ils vont faire un recensement. Ce sont des histoires. Comment tu vas faire un recensement après la casse. C’est l’inverse qui devait se faire. Si vous cassez une maison de 500m² et une autre de 1 000m² le même jour, sans avoir cherché la valeur de chaque maison avant la casse, comment vous allez les indemniser ? C’est une honte pour notre pays (…) »

« Qu’est-ce qu’il y avait comme urgence pour casser Kaporo-Rails ? », s’est interrogé Dr Fodé Oussou Fofana, avant d’annoncer: « Mais croyez-moi, nous allons demander à la population de Kaporo-Rails de nous donner les papiers de ces chefs de quartiers, que nous allons regrouper et donner à la presse. Ensuite, nous allons attaquer l’Etat, le gouvernement de M. Alpha Condé. Nous allons les attaquer. Aujourd’hui, ces gens vont répondre devant Dieu ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici