A l’inauguration de la mosquée de Timbo (Mamou), de jeunes gens (généralement) on jeté des pierres  et cassé des biens publics : véhicules de ministres et de force de l’ordre. Certains ont accusé le chef de file de l’opposition d’avoir occasionné les violences qui ont suivi l’inauguration de la mosquée. Accusations que rejette Cellou Dalein qui pense plutôt à la mauvaise organisation. Les grosses questions c’est pourquoi des gens se sont acharnés contre les forces de l’ordre qu’ils ont par des jets de pierres. Et pourquoi ils ont cassé les véhicules des forces de l’ordre et ceux des ministres ? Pour quel intérêt ces hommes qui portent pour certains d’entre eux, des sacs à dos –et ne sont apparemment pas venus prier-, heureusement identifiables, ont agi ainsi ? Bref à qui profitait le crime ? En écoutant la vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, deux propos attirent forcément l’attention.

Premiers propos : « Eh Alpha Condé à Fatako rien ne s’est passé. A Timbo, dès qu’il est venu, il y a eu des dégâts », lance une personne. Cependant le président Condé annoncé, n’était pas là. Question : les actes étaient-ils planifiés à l’idée de les mettre aux actifs du président ? Celui qui parle dans la vidéo  n’était certainement pas au courant du fait qu’Alpha Condé n’était pas là.

Deuxièmes propos : « Hé gendarmes guinéens, vous êtes des loubards ! Vous empêchez Cellou Dalein de rentrer à la mosquée, mais…ça ne marchera pas ! » entend-on dans la vidéo.

Aziz Sylla pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire