Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires des élections législatives par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’opposition  s’est réunie chez le leader de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo à CBG. Etaient présents à cette rencontre entre autres, le leader du PEDN, Lansana Kouyaté, du RDIG, Jean Marc Telliano, de Sidya Touré, Président de l’UFR. Et une présence remarquée d’Alpha Sila Bah, Président du PGRP.

A la sortie de leur réunion, le président de l’UFDG a affirmé : ‘‘Nous avons décidé à l’issue de nos délibérations de maintenir notre position et demander l’annulation du scrutin. En raison des fraudes massives que l’on a enregistrées ici et là. Et nous avons constitué des dossiers avec des preuves irréfutables que nous allons néanmoins adresser à la Cour Suprême. Et nous déciderons à l’issue des délibérations de la Cour Suprême des actions à mener pour faire aboutir cette revendication. Si jamais la Cour Suprême ne procède pas aux annulations et aux corrections  que les partis de l’opposition républicaine aurait demandé.’’

A propos des marches, Cellou est catégorique : ‘‘Rien n’est exclu à ce stade. Nous avons dit que nous avons décidé néanmoins d’adresser nos réclamations appuyées des preuves irréfutables que nous avons réussies à collecter et nous attendrons la décision de la Cour Suprême pour décider des actions à mener.’’

Par rapport à leur participation au Comité de Suivi, Cellou Dalein a précisé : ‘‘Nous avons décidé de répondre à l’invitation du Comité de Suivi. Nous serons représentés par les techniciens qui ont l’habitude de nous représenter au Comité de Suivi. Ils seront là pour exprimer notre position, de décliner ces arguments qui soutiennent notre position devant la Communauté Internationale et tous les membres du Comité de Suivi.’’

El Hadj Mohamed Diallo

 

Publicités

Laisser un commentaire