Selon un dicton populaire : «il ne faut pas vendre la peau de l’Ourse avant de l’avoir tuée !». Cellou Dalein Diallo a lamentablement échoué dans sa tentative d’assassiner Bah Oury et de traîner dans la boue son nom et son long combat politique consacré à la lutte pour l’instauration d’un véritable État de droit en Guinée.

Dieu le miséricordieux a opposé à Cellou Dalein un refus catégorique de parvenir à faire assassiner Bah Oury. Que Dieu soit loué !

À défaut de réussir d’ôter la vie de Bah Oury, Cellou Dalein continu à le diaboliser et à le dénier ses droits de Vice-président et fondateur du parti à travers une campagne de propagande mensongère et calomnieuse digne de l’époque de la révolution Sékoutouréenne. Quelle bassesse !

Pourquoi Cellou Dalein Diallo ne s’exprime pas comme Bah Oury en disant toute la vérité à ses militants et au peuple de Guinée sur les vraies causes de la guerre fratricide qu’il a déclenché au sein du parti et qui a déjà emporté la vie d’un innocent journaliste ? Pourquoi Cellou Dalein Diallo avait frauduleusement précipité le licenciement illégale de Bah Oury et se défend maintenant par le mensonge et la calomnie ?  Pourquoi Cellou Dalein a donné l’ordre à ses agents de sécurité d’agresser Bah Oury le 24 janvier 2016 au siège de commandanyah et le 05 février 2016 au siège de la CBG pour l’empêcher de s’adresser au Conseil politique de son parti sur la nécessité d’examiner sa proposition de projet de réforme de L’UFDG ?

Cet article vous livre la véritable cause qui a poussé Cellou Dalein Diallo et sa bande des barbares à prendre des armes pour attenter à la vie de Bah Oury, leur généreux bienfaiteur.

En effet, placé face à son incompétence soldée par ses nombreux échecs électoraux et obligé d’accepter une proposition de projet de réforme qui exige désormais à tous les responsables de rendre des comptes conformément aux textes constitutifs du parti, Cellou Dalein Diallo qui pensait être au-dessus des textes réglementaires de L’UFDG perd la raison et monte au créneau avec sa bande de voyous pour commettre leur forfaiture.

Ils prennent les armes et brandissent toutes les menaces contre les initiateurs du projet de réforme de L’UFDG.

Le projet prône une restructuration administrative profonde et l’audit de la gestion des finances et le matériel du parti. Entendrez argent, véhicules, motos, ordinateurs et tous les autres biens fournis par les militants et les sympathisants du parti de 2009 à nos jours. Ce noble projet de restructuration qui est actuellement piloté par Bah Oury. est le résultat d’une sérieuse étude de stratégies politiques, initiée et préparée par plusieurs cadres et intellectuels, militants et sympathisants, réunis autour de Bah Oury pendant sa dernière année d’exil politique en France.

Force est de se souvenir du cynique comportement de Cellou Dalein Diallo qui, en 2011, éprouva une immense satisfaction suite à l’incrimination et la condamnation de Bah Oury dans l’affaire du 19 juillet. Cellou Dalein prenait la liberté de plaire à Alpha Condé en se rendant en France sans rencontrer Bah Oury.

Dalein traitait ses affaires et rencontrait les militants et les sympathisants de L’UFDG sans inviter son vice-président ni prononcer le nom de celui qui est le chargé de la communication et les relations extérieures du parti.

L’attitude irresponsable et provocateur de Cellou Dalein, adoptée lors de la condamnation arbitraire de Bah Oury, avait fait couler beaucoup d’encre et diviser l’opinion des militants du parti comme c’est le cas aujourd’hui encore.

Il aura fallu la présence d’esprit de Sidya Touré pour se rendre en France avec la ferme volonté de gommer le statut de paria que Cellou Dalein Diallo voulait infliger à Bah Oury. Sidya Touré parviendra à rétablir la dignité de Bah Oury qu’il considère comme un  des valeureux hommes politiques de notre pays victime de l’arbitraire d’un régime dictatorial. Sidya Touré invitait Bah Oury à ses nombreuses rencontres politiques qu’il organisait en France pour lui témoigner son soutien et sa considération. La pugnacité de Sidya Touré finit par briser les chaînes de l’isolement politique de Bah Oury. Ce fut ensuite la grande contribution de Lansana Kouyaté du PDEN pour consolider la sortie du prisonnier politique guinéen en exil de son isolement. Les efforts conjugués de Sidya Touré et de Lansana Kouyaté ébranleront la détermination de Cellou Dalein Diallo de vouloir museler Bah Oury avant de  lui faire disparaître du paysage politique Guinéen.

Après  la mort du doyen Ba Mamadou et la condamnation de Bah Oury, Cellou Dalein Diallo en profitera  pour voyager partout à travers le monde et amasser seul des paquets d’argent en Francs CFA, Euros, Dollars, livres sterling entre autres, collectés par les nombreuses fédérations de L’UFDG.  Ces fédérations sont estimées à plus de 71 bureaux dans le monde et mobilisent chaque année en terme de cotisations des sommes en millions de dollars.

Chaque fédération de L’UFDG doit verser ses cotisations selon le pays et le nombre de ses militants et sympathisants. Les versements varient entre 20 mille et 70 mille dollars par année et par fédération. À cela, s’ajoute les contributions de mécènes constitués par des opérateurs économiques, des commis de l’État, des entreprises et autres anonymes. En son temps, le club des opérateurs économiques dit « Sadakadji », représentait en lui seul et par année un colossal budget largement suffisant en terme de finances pour soutenir les 3 campagnes politiques, notamment les élections présidentielles, législatives et les élections locales qui se déroulent lors d’une mandature. Ce club fournissait également du matériel mobile tels des véhicules, motos et ordinateurs ainsi que plusieurs autres outils de campagne notamment des T-shirts, casquettes et de nombreuses insignes de campagne arborant l’effigie de L’UFDG.

Cellou Dalein Diallo est un des plus grands investisseurs dans les entreprises des pays de la sous-région ouest africaine ayant des systèmes politiques dits stables. C’est le cas du Sénégal où Cellou Dalein est souvent récompensé par des prix de meilleur investisseur. Ces investissements sont généralement orientés vers des Banques privées, les compagnies d’ Assurances et pétrolières. Il détient aussi des actions dans l’immobilier et dans les transports maritimes et terrestres. Les emplois et les impôts générés par les investissements de Cellou Dalein Diallo ne sont pas profitables à la Guinée et aux Guinéens dont la jeunesse compte actuellement un nombre record de chômeurs.

Cellou Dalein Diallo ne refuse pas le premier chapitre du projet de Bah Oury portant sur la restructuration administrative de L’UFDG mais il s’oppose catégoriquement à l’idée d’auditer sa gestion et prendre le risque d’orienter des enquêtes vers ses paradis fiscaux dissimulés en Afrique, à Londres et aux États-Unis.

Cellou Dalein Diallo ne dépense rien pendant les campagnes électorales. Il garde tout pour lui et il tuerait qui conque voudrait mettre sa gestion en cause pour récupérer L’UFDG qui lui rapporte à la fois richesses, protection et célébrité. Inconnu en dehors de la Guinée pendant ses 40 ans de collaboration avec les deux premiers régimes politiques guinéens, Cellou Dalein est devenu depuis 2009 l’un des africains connus dans le monde entier grâce à L’UFDG. Cellou Dalein était autrefois connu en Guinée pour des faits de délinquances économiques. Ses nouvelles méthodes de voyou révèlent en Cellou Dalein Diallo un cachottier capable de commanditer des crimes allant jusqu’à l’élimination physique de ses brillants collaborateurs. Il est complexé devant les intellectuels capables de construire et de diriger  des entreprises humaines dépositaires d’idéaux sociopolitiques progressistes et libérateurs de notre peuple.

QUE SE CACHAIT DERRIÈRE LE RÉCENT VOYAGE DE CELLOU DALEIN DIALLO À LABE ?

Après l’avortement de son projet d’assassinat ourdi contre Bah Oury, Cellou Dalein ne s’attendait pas à ce que la justice ne soit saisie pour l’ensemble des faits relevants de sa forfaiture.  Perturbé et paniqué par l’ouverture et l’évolution des enquêtes qui s’acheminent vers le commanditaire du meurtre, Cellou Dalein Diallo sollicitera un politicien sénégalais déguisé en avocat pour venir en Guinée balancer un gros chantage contre nos institutions et la communauté internationale.

Maître Diouf va crier sans preuves au complot contre Cellou Dalein Diallo avec l’espoir de parvenir ainsi à tromper l’opinion nationale et internationale en maquillant le crime commis en acharnement politique orienté contre la personne de son pauvre et innocent client. Le gros mensonge, truffé de chantages et de calomnies, prononcé par l’imprudent monsieur Diouf était scandaleux. Sa comédie ne tardera pas à se retourner dangereusement contre son client. La fanfaronnade de Maître Diouf provoquera une tempête de plaintes pénales supplémentaires pour mensonges et calomnies contre Cellou Dalein et sa petite bande des barbares.

Maître Diouf semble avoir oublié qu’au Sénégal « Nul n’est au-dessus de la loi ! » De Mamadou Dia à Karim Wade en passant par Abdoulaye wade et Idrissa Seck, tous ceux qui ont voulu s’abriter derrière un statut d’intouchable pour enfreindre les lois de la République et commettre des crimes politiques et économiques  ont été punis conformément à la loi.

Dégoutté, impuissant et inquiet, Cellou Dalein Diallo sollicite les services de Elhadj Mamadou Moussa Diallo, un sage de Labé, pour aller consulter les esprits et trouver le sacrifice pouvant le sortir de ce que son entourage qualifie désormais de l’ « enfer sur terre ». D’où son voyage de Labé pour verser le sang d’animaux en guise de sacrifices destinés à anéantir la capacité des enquêteurs à constituer les preuves de sa culpabilité.

Cellou Dalein en profitera pour demander à son comité de marabouts de jeter un sort à Bah Oury qui venait juste d’échapper à sa tentative d’assassinat par balle.

En attendant le petit miracle des sacrifices sur sa victoire contre Bah Oury, Cellou Dalein Diallo a pris la précaution de manipuler et d’instrumentaliser un petit groupe de militants à Mamou, pour semble t-il, dissuader la justice de l’envoyer en prison.

Alpha Yaya Barry

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. AUDIT DE L’UFDG : L’ULTIME COMBAT DE CELLOU DALEIN DIALLO
    Cellou Dalein Diallo est actuellement confronté à un sérieux problème d’honneur au sein de sa formation politique, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

    En effet, depuis le retour de son exil en France le dimanche 24 janvier 2016, Bah Oury, Vice-président et fondateur du parti, détient dans ses valises un projet de restructuration et d’audit à soumettre aux instances du parti pour l’examiner et si nécessaires, apporter les corrections qui s’imposent pour le meilleur fonctionnement des organes et les stratégies de L’UFDG.

    Cellou Dalein Diallo s’est senti visé par l’obligation de justifier les placements et les investissements considérables de sommes d’argent payées par les militants et les sympathisants du parti. Les cotisations sont versées généralement en Livre sterling, Euros, Dollars, Francs CFA et en Francs guinéens par les nombreuses fédérations du parti en Guinée et à l’étranger. À cela, s’ajoutent les mécènes composés principalement d’opérateurs économiques, de commis de l’État et des chefs d’entreprises. Le montant des recettes de L’UFDG est évalué chaque année à hauteur huit cents mille dollars (800.000 $). Ce pactole place le parti dirigé par Cellou Dalein au rang de premier investisseur dans les institutions financières des pays dits politiquement stables de la sous-région Ouest africaine et particulièrement le Sénégal.

    Cellou Dalein effectue chaque année entre 10 et 12 voyages à l’étranger pour récupérer les montants des cotisations des diverses fédérations de L’UFDG. Cet argent est géré par un petit comité constitué à la guise de Cellou Dalein et dans la plus grande discrétion. Cellou Dalein voyage seul, encaisse l’argent seul, l’empoche seul, le place seul, l’exploite seul et tire les bénéfices des investissements seul. Pire, toutes ces opérations sont en totale contradiction avec les statuts et le règlement intérieur du parti.

    C’est dans un de ses Palais situé dans le quartier des Almadies, l’un des plus beaux secteurs résidentiels de la ville de Dakar que Cellou Dalein Diallo reçoit ses partenaires économiques et financiers. Ses nombreuses sorties à l’extérieur, ne sont aucunement liées à la recherche de partenaires politiques et idéologiques pour élaborer un carnet d’adresses de personnalités actives dans leurs pays et sur le plan international qui souscrivent aux idéaux et au combat de L’union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) dont Cellou Dalein avait la responsabilité historique de conduire à une victoire présidentielle et législative.

    POURQUOI LE PROJET DE BAH OURY FAIT PEUR À CELLOU DALEIN ?

    Le projet de Bah Oury comporte ainsi deux volets essentiels : il s’agit tout d’abord de la restructuration administrative de L’UFGD. Autrement dit, une mise en œuvre d’un processus stratégique fiable permettant de diminuer les risques potentiels relatifs à l’organisation du parti à travers la formation des cadres et l’exploitation des outils modernes adéquats au contrôle et la gestion des élections nationales et locales ainsi que l’examen et la suppression des causes fondamentales des échecs électoraux successifs de L’UFDG, ce, de 2010 à nos jours.
    Le second volet du projet de Bah Oury porte, quant à lui, sur l’audit de L’UFDG.

    Si Cellou Dalein est d’accord pour la restructuration administrative du parti, il refuse catégoriquement le projet d’audit. Pourquoi Cellou Dalein a peur de soumettre sa gestion de l’UFDG à un audit ?

    LE PROJET D’AUDIT INITIE PAR BAH OURY OBLIGE CELLOU DALEIN DE RECOURIR À UNE GUERRE FRATRICIDE TOTALE

    Que préconise le projet d’audit de Bah Oury qui risque de clouer Cellou Dalein au pilori ?
    Selon le projet de Bah Oury, l’audit est un examen de la gestion des conditions de fonctionnement d’une entité juridique ou l’un de ses services. Bah Oury propose ainsi que l’UFDG soit soumise à une opération qui aurait pour objectifs de vérifier ses comptes et ses rapports annuels. Selon Bah Oury, ce rapport permettra de s’assurer que comptabilité de l’UFDG est tenue dans le respect des règles comptables en vigueur.

    En effet, il s’agit d’une procédure qui permet une vérification complète des comptes de l’UFDG. Cellou Dalein sait que ce contrôle permettra de mettre en évidence les fraudes ou omissions qui ne seront pas en conformités avec les documents et les procédures utilisées dans la gestion des biens matériels et financiers de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

    En sa qualité d’ex banquier, Bah ne laisse rien. Il est conscient qu’avec la constitution par népotisme d’un petit clan va-t’en guerre au sein du parti par Cellou Dalein Diallo pour empêcher toute transparence dans la gestion des avoirs du parti, seul un audit permettra d’assurer objectivement le respect des textes et les principes et permettre aux militants et sympathisants de l’UFDG d’avoir un avis cohérent quant à la santé financière de leur formation politique. La devise de Bah Oury consiste de ne pas sacrifier les principes de L’UFDG pour une personne. Quel que soit la personne.

    Quant à Cellou Dalein, il réussit pour le moment à manipuler certains militants pour écarter l’enfer de l’audit et une humiliation éternelle.

    Espérons que les deux premiers responsables de cette grande formation politique guinéenne, feront preuve de raison pour discuter de manière civilisée et régler ledit différend.
    Mamadou Alpha Diallo
    Fédération UFDG-Dixinn

  2. Ce petit jeux de politicien véreux reste étrange au passé glorieux du peuple de Guinée et tout ce que vous vénez de nous conter nous est égal car c’est au sujet des personnes majoritairement vomis de ce pays. s’ils veulent qu’ils engagent un combat sans merci.cette bande d’escros n’est pas digne de diriger une nation comme la notre.

  3. Commenter: l’administrateur de ce site est un batard g s8 sn pere mais g refuse d le reconnaitre comme sa maman etait tres difficile lorsqu’on faisait l’amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici