Joint ce jeudi par nos confrères de la radio Fim fm, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, s’est exprimé sur l’arrestation de deux membres de l’ANAD. Il désigne cette action comme un moyen de faire taire les « voix discordantes ».

Selon le leader de l’UFDG, « l’objectif visé par Alpha et sa police politique c’est de faire taire toutes les voix discordantes. Bogola est très actif dans la communication, dans la dénonciation des tares et des mauvaises pratiques de ce pouvoir. Et il est un soutien important de l’ANAD. Et je pense qu’il n’y a rien d’autre que cette volonté d’Alpha Condé de museler l’opposition ».

Avant de poursuivre en estimant qu’aujourd’hui, « le pouvoir se radicalise, le pouvoir n’est pas à l’aise. Il a perdu la légitimité le 18 octobre [dernière présidentielle dont Cellou revendique la victoire contre l’avis officiel]. Il ne peut utiliser que la force, l’intimidation et la corruption. Et je ne peux inscrire cette arrestation de Thierno Yaya et de Bogola que dans ce cadre ».

Une synthèse faite par Abdou Lory Sylla pour guinee7.com