Deux mois après sa reprise, la deuxième session ordinaire du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel (CESEC) a fermé portes et fenêtres, ce jeudi 26 novembre. La cérémonie de clôture a connu la présence du ministre d’Etat chargé de relations avec les institutions républicaines et la majorité des conseillers du CESEC.

A cette occasion, la présidente du CESEC, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, est revenue sur les résultats issus des séances en plénière de son institution.

L’ancienne syndicaliste a tout d’abord adressé ses vives félicitations au Président de la République pour sa réélection, avant de faire savoir qu’ « en dépit de la situation sociopolitique guinéenne due aux échéances électorales présidentielles et la persistance de la pandémie de Covid-19, notre institution a été au rendez-vous pour quelques activités nationales et internationales ».

Sur le plan national, dit-elle, « la plus grande activité du CESEC en cette période d’intersession a été l’organisation d’une vaste campagne de sensibilisation qui a touché toutes les cinq communes de la capitale guinéenne. L’objectif était de discuter et surtout de sensibiliser sur les enjeux de la préservation de la paix et de la quiétude sociale dans notre pays ».

« En outre, nous avons également participé aux activités suivantes : Le lancement du programme présidentiel de 10.000 logement sociaux. En effet, c’est une initiative du Président de la République, le Pr Alpha Condé, qui vise à offrir un toit à chaque famille guinéenne. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des Guinéens ; notamment les agents de l’Etat évoluant dans les secteurs de l’éducation, la santé, la sécurité et la défense prioritairement. Ensuite, nous avons eu la visite d’échanges de la Mission d’Appui et de Mobilisation des Ressources Internes (MAMRI) autour des questions de décentralisation et de financement des collectivités locales en Guinée, pour accroitre l’autonomie financière de celles-ci. Ainsi, les conseillers en charge de cette thématique ont eu un débat riche en contenu avec la délégation de la MAMRI, pour ensemble ressortir les pistes de solutions qui pourront guider ladite mission dans son étude… », a ajouté la présidente du CESEC.

Par rapport aux activités auxquelles son institution a pris part sur la scène internationale, Rabiatou Sérah Diallo a indiqué que celle-ci « a continué ses collaborations avec les institutions internationales partenaires comme l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions similaires membres de la Francophonie (l’UCESIF), l’Association Internationale des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions similaires (l’AICESIS) et l’Union des Conseils Economiques et Sociaux de l’Afrique (l’UCESA) ».

Pour terminer, la patronne du CESEC, qui est d’ailleurs au terme de son mandat, a rappelé les thèmes sur lesquels les différentes commissions de ladite institution ont travaillé au cours de cette deuxième session ordinaire.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com