La République de Guinée est l’un des pays où les produits de contrefaçon sont nombreux. Selon Dr Fatoumata Oury Diallo, il y a des revendeurs de médicaments qui ont « des dissolvants et qui modifient les dates de péremption des médicaments ».

Selon elle, la loi sur la pharmaceutique encadre bien la gestion des médicaments en Guinée. Mais « c’est l’application qui fait défaut. Ceux qui cherchent de l’argent à tout prix, les médicaments contrefaits sont des problèmes de gros bonnets et de gros argent. C’est des gens qui ont l’art de camoufler. Il y a des conteneurs qui viennent au port dans lesquels, on met en surface des bonbons, les jouets des enfants, en bas desquels, il y a la chose contrefaite. La Guinée est une plaque tournante de ça. C’est le pays qui ravitaille les autres pays en médicaments contrefaits. L’identification de ces produits pose problème étant donné que l’art de camouflage des trafiquants est excessivement fort », a-t-elle dénoncé.

Elle a fait ces déclarations, ce jeudi 14 octobre 2021, à l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’ONG SAFA HEALTHCARE. Cette ONG compte mettre en place un système de surveillance des effets indésirables liés aux médicaments et autres produits de santé.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.