Sidya Touré (au premier plan)

Le chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, a brossé lors de son intervention chez nos confrères de la radio Espace FM, dans l’émission “Les Grands Gueules”, la question sur la nouvelle constitution et le troisième mandat. Dans ses propos, il a tenté de dissocier ces deux expressions.

S’adressant aux journalistes, il a fait savoir que : « Pourquoi vous voulez toujours associer, comme l’opposition, la nouvelle constitution à un troisième mandat ? Quel est le mal ? Jean Jacques Rousseau dit que “le peuple a le droit de changer ses lois, même si elles sont les meilleures, surtout quand elle n’est pas la meilleure”. Pourquoi vous allez au troisième mandat ? Nous, on est à la nouvelle constitution ».

Avant d’argumenter que : « Je vais vous étonner tout à l’heure. Pas plus qu’hier, il y a Trump qui disait qu’il penserait à un troisième mandat aux Etats-Unis… Ce que je veux vous dire, dans une démocratie comme aux Etats-Unis… Ça c’est un autre débat. Voilà ce que moi je veux qu’on comprenne, je n’ai pas d’argument aujourd’hui qui n’a pas été donné encore, pour la nécessité d’avoir une nouvelle constitution. Mais c’est l’opposition qui parle de troisième mandat. Nous, nous ne parlons pas de troisième mandat, nous nous parlons de nouvelle constitution, et nous avons ce droit, le peuple a ce droit ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici