Alfoussény Magassouba, conseiller juridique du Parti guinéen de la renaissance(PGR), au cours d’une conférence qui a eu lieu, ce jeudi, dans la salle du 28 Septembre du Palais du peuple, à Conakry, et organisée par ledit parti pour annoncer son soutien à l’idée de la nouvelle constitution, a expliqué pourquoi il faut dire que la Guinée se dirige vers sa 5ème constitution.

Il a détaillé à cet effet, que : « De 1958 à maintenant, on a eu 4 constitutions. C’est une erreur que les gens font souvent pour dire que le président Alpha Condé est le président de la troisième république. Non ! Il est le président de la 4ème république. Parce que dans la Première république, il y a eu deux républiques. En 1958, la république de Guinée. En 1982, république de Guinée est passée à république populaire et révolutionnaire de Guinée, qui a été validéepar la cour de cassation, avant que la cour suprême ne soit mise en place. De 1958 à 1982, il y a eu donc deux constitutions. A la mort du président Sékou, paix à son âme, il y a coup d’Etat, le 3 avril 1984, qui a vu la naissance de la troisième constitution du pays, qui a été soumise au référendum par le Conseil transitoire du redressement national (CTRN). Quand le général Lansana Conté est décédé, paix à son âme, il y a eu le second coup d’Etat qui a été perpétré par la junte militaire, à la tête le capitaine Moussa Dadis Camara. C’est lui et son équipe qui ont mis le Conseil national de la transition (CNT) et qui ont suspendus toutes les institutions constitutionnelles et républicaines ; qui ont trompé le peuple et imposer une constitution. C’est pour cette raison que tu verras des termes transitoires. Dans une constitution normale, il ne peut pas y avoir de termes transitoires. Il doit y avoir des termes normaux. Donc, le président Alpha Condé est le président de la Quatrième république. Si l’opportunité est là, pour une cinquième constitution, avec une cinquième république. La France l’a connu. Donc, nous aussi après 60 ans, on peut connaitre la cinquième république ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici