À travers un carnaval allant du centre-ville jusqu’à Faralako, sous-préfecture située à 3 km de la commune urbaine de Mandiana, le RPG arc-en-ciel a clôturé, ce vendredi, sa campagne électorale dans cette zone qui est son fief par excellence.

En lieu et place du Général Toumany Sangaré, qui a été empêché, c’est la députée Éva Cross qui a dirigé la délégation. Et comme on pouvait s’y attendre, un chaleureux accueil a été reversé à ladite délégation par les citoyens de Faralako.

Les habitants de Faralako, par la voix de sa jeunesse ont ainsi signifié leur ferme engagement à voter 100% pour le Alpha Condé.

Prenant la parole, au nom du Général Toumany Sangaré, l’honorable Éva Cross a rappelé que « depuis vers les années 1975 où Mandiana a été érigé en préfecture nous n’avons pas reçu d’infrastructures. Au contraire Mandiana ressemblait à un village… Nous sommes restés pendant des décennies sans avoir d’infrastructures. Avec l’arrivée du président de la République, pendant les fêtes tournantes, nous avons eu d’abord 11 infrastructures. C’était une première ».

« Ceux qui disent que Mandiana c’est toujours 100%, poursuit-elle, oui c’est vrai, parce que nous sommes reconnaissants. À Mandiana, il n’y a pas la place d’un autre parti. Ce n’est pas nous qui empêchons les gens de venir, mais ici, le parti ferme les portes sur lui-même, parce que qu’il n’y a pas d’adhérents. Nous sommes RPG arc-en-ciel à 100% et nous soutenons le président de la République, le professeur Alpha Condé… ».

Par ailleurs, la députée a invité les électeurs à se mobiliser fortement dans les urnes le 18 octobre prochain afin d’offrir la victoire au candidat du RPG dès le premier tour.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com