Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Alphonse Charles Wright, a effectué une visite à la Maison centrale de Conakry, ce jeudi 15 décembre.

Il a rencontré plusieurs détenus, notamment, Dadis, Pivi, Toumba. La presse a même pu observer une accolade fraternelle entre lui et Ibrahima Diallo du FNDC, qu’il a rencontré dans la grande cour de cet univers carcéral.

Après cette série d’entretiens, Charles Wright a fait le compte-rendu. « Nous avons eu un entretien avec honorable Damaro, nous avons eu un entretien avec Capitaine Moussa Dadis Camara, nous avons eu un entretien avec monsieur Claude Pivi, nous avons eu un entretien également avec les médecins chefs pour ce qui est des différents soucis de santé que les uns et les autres ont exprimés. Globalement leur prise en charge est assurée par le département de la Justice. Ils nous ont dit qu’ils vont mieux », a-t-il révélé.

Avant d’annoncer que « le soir ça va continuer. Nous avons une rencontre avec Kassory Fofana, y compris monsieur Ibrahima Diallo et monsieur Oumar Sylla Foniké Menguè. C’est pour dire que nous sommes disposés à écouter toutes les personnes qui sont en milieu carcéral, mais sans pour autant s’immiscer dans les affaires judiciaires (…) Je crois que monsieur Dadis sa voix est revenue à la normale. Je crois que dès le lundi, il va se prêter aux questions des juges ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com