Cheick Touré à la DPJ, ce matin

Alors que son audition avait été reportée de trois heures, ce jeudi, par la direction centrale de la police judiciaire (DPJ),  l’ex député proche de l’UFR, Cheik Touré, n’a finalement pas pu  être auditionné pour des raisons de santé, d’après des informations reçues de son avocat, Me Salifou Beavogui.

Convoqué pour des faits de «troubles à l’Etat», Cheik Touré s’était tout d’abord présenté à la direction centrale de la police judiciaire avec son avocat et ses supporteurs de Kaloum, aux environs de 11h,  avant d’en sortir aussitôt.

Revenu pour annoncer l’état de son client, Me Salifou Beavogui, au sortir des locaux de la DPJ, nous a fait le compte rendu. 

Me Salif Béavogui

Selon lui « dès qu’on s’est retiré, mon client s’est rendu à son domicile. En cours de chemin, il a eu un malaise, sa tension est montée d’un coup. Difficilement d’ailleurs il a pu se retrouver. Finalement, on était obligé de chercher un médecin. Au moment où je vous parle, il est sous perfusion. Ce malaise qu’il a eu ne peut pas lui permettre de revenir à la police maintenant là, pour se soumettre à la procédure», a-t-il fait savoir. 

Avant d’ajouter : «J’étais venu pour informer monsieur le directeur central de la police judiciaire de la situation qui est intervenue. Parce qu’à l’impossible nul n’est tenu. Il nous a bien accueillis. Il a accepté  que le client se traite rapidement, pour venir se soumettre à la procédure. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com