C’est comme une ritournelle. Dans les fils et documentaires consacrés à la migration irrégulière, le personnage principal se laisse convaincre par des escrocs, par les images en couleur de l’occident, et se jettent à l’eau ; pour le plus souvent mourir avant destination, ou déchanter une fois sur la terre d’arrivée. The Way (Le chemin), film de la jeune réalisatrice, Isabelle Loua, qui a été projeté ce 10 octobre à Conakry, sort de ce sentier battu. Ici, Malick, le personnage principal, résiste à toutes les tentations et valorise son savoir-faire et son diplôme. Il réalise son rêve de réussir une entreprise sur place. Et du coup, dément l’idée selon laquelle, ‘‘la terre promise, c’est l’occident’’.

Dans ce film réalisé avec maestria, on cesse de faire du jeune Africain, un individu sans personnalité, sans conviction, toujours prêt à se voir dans le miroir aux alouettes.  

The Way

Genre : Fiction drame

Thème : migration irrégulière

Durée : 40 mn

Idée originale : Lansana Keita

Scénario et Réalisation : Isabel Kolkol Loua

Production : PEPS SARLU

Partenaire associé : ONFPP

Musique originale : Mamdi de Silatigui feat Fadjidi

Publicités

Laisser un commentaire