L’atelier avec pour thème “Collecter, comprendre, informer et sensibiliser’’, ouvert depuis jeudi dernier, à l’initiative de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), à l’intention des journalistes du privé et du public, a fermé portes et fenêtres, ce vendredi 20 octobre, en présence des cadres de l’institution.

Le principal objectif de cet atelier était la connaissance du fonctionnement de l’institution par les hommes de medias, et il s’est terminé par la remise de certificats aux participants. La dernière journée s’est articulée autour de trois thèmes à savoir : les prestations de services par la CNSS, animé par Niankoye Ben Kpoghomou, directeur des prestations sociales ; la prévention de l’action sanitaire et sociale, animé par Henri Victor Bangoura, directeur de la prévention, de l’action sanitaire et sociale et le contentieux de la sécurité sociale, animé par Kain Fatou Camara, directeur adjoint des affaires juridiques et du contentieux. Des thèmes essentiels à la bonne connaissance de l’institution.

Dans son discours de clôture, le directeur de la CNSS, Malick Sankhon, a déclaré : « Nous venons d’accueillir dans nos locaux les journalistes de la presse publique et privée, pour une meilleure connaissance de la Caisse nationale de sécurité sociale et des règles et principes qui la régissent. C’est le début d’un nouveau type de partenariat que nous souhaitons entre notre institution et la presse, qui saura à partir d’aujourd’hui porter la voix de la CNSS auprès des assurés en particulier, et de l’ensemble de la population en général.

Tout en espérant par ailleurs que : « la formation qui s’achève aujourd’hui marque une étape importante de la mise en œuvre de la politique de communication de la CNSS, telle que définie dans le plan stratégique de notre organisation, dans le cadre de la gestion axée sur les résultats. Nous sommes persuadés que vous êtes désormais suffisamment outillés pour être les véritables ambassadeurs de la CNSS dans vos rédactions respectives, chez vous et autour de vous. »

Enfin, il a exhorté les journalistes à être des assurés sociaux, afin de se garantir des accidents survenant dans le cadre du travail et de la vie courante.

Portant la voix des participants, Mady Bangoura du journal « Le Populaire » a remercié la CNSS pour cette initiative, qu’il souhaite pérenne.

Pour sa part, Mlle Elisa Camara, du site Mediaguinée, s’est estimée très heureuse d’avoir suivi cette formation : « C’est une bonne initiative, à partir d’aujourd’hui je sais comment collecter, sensibiliser, informer en ce qui est du fonctionnement relatif à la Caisse. Je pense que toutes les autres institutions doivent emboiter le pas à la CNSS. Nous sortons plus outillés de cette information et prêts à informer les gens en ce qui est du fonctionnement de la Caisse. Puisque j’ai pour devoir de faire passer le message à l’endroit de la population. »

Le directeur de l’institution, Malick Sankhon prévoit que cette formation soit suivie d’autres modules.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com