L’ambassadeur du royaume d’Espagne en Guinée, Christian Font Calderon et la chancelière, Madame Maria Mercedes Reine Fajardo, ont fait mercredi, une visite dans les installations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), dans la commune de Kaloum à Conakry.

Durant cette visite de courtoisie, l’équipe managériale de la CNSS dirigée par Malick Sankhon, a présenté le fonctionnement, l’organisation et les perspectives de l’institution.

Après cette présentation, l’ambassadeur d’Espagne en Guinée, s’est dit « très content d’avoir visité les installations de la CNSS. Je remercie particulièrement l’accueil qui m’a été donné par le directeur général, Malick Sankhon et toute l’équipe de la CNSS qui m’a fait une prestation sur le rôle très important de la CNSS en Guinée en tant qu’institution de sécurité sociale, qui concerne les travailleurs du secteur privé et parapublic, c’est un rôle très important pour la Guinée et pour la population de Guinée. Merci une fois encore ».

Avant d’espérer que les relations, « entre la Guinée et l’Espagne s’étendront aussi dans cet important domaine de sécurité sociale ».

A son tour, le directeur général de la caisse n’a pas manqué de signaler l’importance que revêt une telle visite pour son institution. « C’est une visite très importante pour nous. Son excellence monsieur l’ambassadeur a fait la même chose que son prédécesseur qui avait été premier à visiter notre institution et aujourd’hui nous ne sommes pas surpris. Aussitôt investi en Guinée, il vient nous rendre visite et en même temps aller voir comment est la structure médicale que nous avons mis en place. C’est ce que nous attendons toujours de nos partenaires; c’est de nous aider à renforcer les capacités, c’est à dire former plus de cadres possible dans toutes les options.

C’est vraiment une grande joie pour nous. Nous souhaitons que cela soit étendu à toutes les autres institutions et les ambassades afin qu’on sache qu’ en Guinée aujourd’hui, il y a beaucoup de possibilités qui existent et qui va certainement éviter aux Guinéens d’aller ailleurs », a fait savoir Malick Sankhon.

La rencontre a pris fin par la visite guidée des installations du centre de diagnostic de la CNSS.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com