L’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD) dirigée par Cellou Dalein Diallo, à travers une déclaration, rendue publique, ce lundi 24 janvier 2022, « s’interroge sur les motifs qui ont présidé à la réduction à 1 seul siège de son quota de 4 sièges qui lui avait été consensuellement attribués par les coalitions. Surtout que le nombre de sièges attribués aux autres coalitions est resté pratiquement inchangé. L’Anad s’indigne de cette flagrante injustice dont elle a été ainsi victime de la part des autorités. Elle se demande si des mains noires n’étaient pas derrière ce traitement discriminatoire », peut-on lire dans la déclaration ci-dessous.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199