Le syndicat de la presse professionnelle de Guinée (SPPG) a annoncé qu’il va déposer un dossier de candidature pour le Conseil national de la transition (CNT).  Cette annonce a été faite, ce mardi 16 novembre 2021, à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la salle Mohamed Koula Diallo de la maison de la presse à Kipé.

« Il n’est pas question que le patronat parle au nom du syndicat. L’accepter c’est d’accepter que la mouvance parle au nom de l’opposition ou l’opposition parle au nom de la mouvance. On n’a jamais les mêmes intérêts, les patrons ont leurs intérêts, les employés ont leurs intérêts. En aucune manière ils n’auront le souci des travailleurs au CNT », a déclaré, Sékou Jamal Pendessa, secrétaire général du SPPG, par ailleurs désigné pour le CNT.

Selon lui, leur combat pour le Conseil national de la transition n’est nullement lié aux avantages. « Ça nous ressemble pas, le jour où nous serons prêts à chercher de l’argent peut-être chacun de nous va démissionner du syndicat pour trouver ses business », a précisé Sékou Pendessa.

« Demain -mercredi- à midi nous allons déposer nos dossiers au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation. Tous les dossiers sont déjà réunis, nous avons de très bons dossiers », a annoncé Sékou Pendessa.

Il faut noter qu’hier, par un vote, des associations de presse ont désigné deux représentants de la presse au CNT. Et le syndicat rejette ces choix.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199