L’Etat-major général des Armées constate avec regret la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos et de publications subversives visant à ternir l’image des Forces Armées guinéennes.

L’Etat-major général des Armées rappelle que suite à l’attaque perpétrée au camp Samoreyah de Kindia dans la nuit du 15 au 16 octobre 2020 au cours de laquelle le colonel Mamady Condé, chef de corps du BSCA a trouvé la mort, les Forces de défense ont immédiatement réagi pour neutraliser les assaillants lourdement armé, alors qu’ils cherchaient à rallier la capitale Conakry pour mettre en danger la vie des populations civiles. 

Au cours de cette opération d’interception qui s’est déroulée dans la préfecture de Dubréka, deux assaillants ont été tués, de nombreux autres arrêtés sur le champ, tandis que les Forces de défense ont perdu un soldat au combat.

Les enquêtes sont ouvertes pour situer les responsabilités.

L’Armée guinéenne, républicaine, soumise à l’autorité civile légalement établie et respectueuse des droits humains, continue de remplir quotidiennement sa mission régalienne de défense du territoire, des personnes et de leurs biens.

L’Etat-major général des Armées sait compter sur l’esprit civique de chacun et de tous.