En compagnie du ministre du commerce et du secrétaire général des affaires religieuses, le premier ministre, chef du gouvernement, Ibrahima Kassory Fofana, a présidé, ce samedi, la cérémonie de clôture de la Foire Internationale de Guinée (FIG).

À en croire le comité d’organisation, cet évènement à la fois commercial, culturel et touristique qui a démarré sur l’esplanade du Palais du peuple de Conakry, depuis le 12 décembre dernier, a permis l’emploi de plus de 500 jeunes; la participation de 260 sociétés, entreprises et microsociétés ; mais également la mobilisation de plus de 2199 exposants autour des activités suivantes : la gastronomie, l’agroalimentaire, l’artisanat, les spectacles, l’agrobusiness, les banques, les brasseries et les articles divers.

‘‘Au total, près de 200 mille visiteurs ont été enregistrés pour la période officielle, depuis le démarrage le 12 décembre 2019, avec une fréquentation moyenne de 5 à 7 mille pour les jours ordinaires et plus de 10 mille personnes enregistrées lors des week-ends et les jours de fête de fin d’année. À cet égard le comité d’organisation a observé une nette augmentation du chiffre d’affaires de 66% des exposants’’, a précisé Louceny Condé, porte-parole de ‘‘Benedi Records’’, structure organisatrice de la  foire.

Selon lui, le comité d’organisation ‘‘s’attache dorénavant à concevoir et à mettre en œuvre des programmes concrets, nouer des contacts, signer des accords, créer des synergies avec des partenaires du secteur privé les plus dynamiques afin de favoriser la compétitivité et le développement des entreprises guinéennes…’’

Le ministre du commerce, Boubacar Barry, a de son côté exprimé sa satisfaction pour la qualité de l’organisation de cette 1ère édition de la FIG, avant de remercier des partenaires économiques venus de l’intérieur du pays, mais aussi de l’étranger, notamment le Mali ; le Burkina Fasso ; la Serra Leone ; le Sénégal ; le Bénin, le Niger, la Côte d’Ivoire, le Togo…

Après avoir rappelé que ‘‘l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continental offre des opportunités nouvelles à notre pays, aux pays membres de la CEDEAO et à l’ensemble du continent, de pouvoir développer leur échange, créer les richesses que nous recherchons tant, pour que nous puissions vivre de ce que nous savons faire et de ce que nous avons appris à faire’’, le ministre ‘‘BIG-UP’’, c’est son surnom, a déclaré : ‘‘l’année prochaine, nous prendrons également les mêmes dispositions pour que la foire puisse se pérenniser dans de très bonnes conditions.’’

Prenant la parole, Kassory Fofana, le premier ministre, a fait savoir que la réussite de la FIG engage son gouvernement à apporter son appui aux futures éditions : ‘‘Cette foire a montré, dit-il, la volonté d’intégration de nos forces pour construire cette Afrique nouvelle, qui fera disparaitre les frontières artificielles héritées du système colonial… la Guinée fera sa part de chemin pour accélérer la construction de l’unité économique de l’Afrique et atteindre dans les meilleures conditions, l’agenda continental 2063, pour une Afrique unie et économique au bénéfice des populations.’’

Cette cérémonie a pris fin par une visite guidée du premier ministre et sa délégation des différents stands de cette foire internationale, dont la dernière journée est prévue pour ce dimanche 12 janvier 2020.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com