C’est sous le thème « comprendre le processus budgétaire afin de renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques » que s’est ouvert ce mercredi au Palais du peuple de Conakry, un atelier de renforcement de capacité à l’endroit des conseillers nationaux de la Transition.

La formation a été lancée en présence du ministre du Budget, Moussa Cissé et des cadres de son département.

Cette formation de 4 jours va permettre d’informer ces cadres du CNT sur des thèmes comme : « le cadre budgétaire en moyen terme,  le cadre de dépense en moyen  terme, la préparation du budget de l’Etat,  l’examen et l’adoption de la loi de finances,  la nomenclature budgétaire de l’Etat,  l’exécution du budget et la révision des comptes. »

Lors de la cérémonie, Hamidou Camara , président de la commission Plan, affaires financières a affirmé qu’: « une formation pour les conseillers nationaux sur le processus budgétaire nous permettra sans doute de pouvoir lire davantage entre les  lignes et de voter ce que l’on doit répondre aux aspirations des concitoyens en fonction de l’état de notre économie. »

Pour le ministre du Budget, Moussa Cissé, cette session de formation revêt un caractère important pour les conseillers nationaux. « L’objectif fondamental recherché ici dans la session de formation est de permettre aux conseillers nationaux en toute modestie d’avoir une meilleure compréhension du budget de l’Etat en vue d’un examen efficient d’un projet de loi de finances qui leur sera soumis », a-t-il indiqué.

Avant d’espérer qu’ « à la fin de cet atelier, les participants seront en mesure dans le cadre d’un dialogue participatif et inclusif d’apporter une analyse objective sur les orientations de la politique budgétaire renforçant les préoccupations de nos concitoyens dans l’examen des lois de finances.  Mieux, comprendre le jargon et les concepts budgétaires couramment utilisés, mais aussi de connaître les différentes étapes du processus de préparation du budget et des rôles des différents acteurs.  C’est aussi le lieu d’exploiter la documentation budgétaire qui vous est soumise. Notamment les projets de loi de finances, le document de programmation budgétaire pluriannuel, les comptes-rendus de l’exécution budgétaire ».

En prenant la parole, le président du CNT, Dr Dansa Kourouma, a expliqué l’importance de cet atelier pour les cadres de son institution. « Le CNT dans sa mission d’élaborer, examiner et adopter les textes législatifs dont les lois de finances, doit maîtriser le processus de préparation, d’examen, suivi et du contrôle du budget de l’Etat.  Il doit être à mesure de répondre efficacement aux attentes des citoyens sur toutes les questions budgétaires… Cet atelier vient donc à point nommé pour outiller les conseillers nationaux et leurs assistants dans cette maitrise du processus budgétaire afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans le suivi de la gouvernance économique et financière », a-t-il mentionné.

Pour une maîtrise des modules enseignés, il a appelé les conseillers à plus d’ « assiduité et de responsabilité pendant ces quatre jours de formation ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com