A Kaloum, ce vendredi 7 août, Mamadouba Soumah, chauffeur de profession, au bord d’une voiture RAV 4 de couleur noire, a percuté deux taxis et plusieurs motos, avant de terminer son fou rodéo dans une foule qui l’a pris pour un voleur de voiture.

Sauvé par la police, l’homme est embarqué pour le commissariat, où il sera auditionné pour savoir le bienfondé de son acte. Et les engins conduits au commissariat spécial de la sécurité routière de Kaloum.

Trouvé au commissariat urbain de police de Coronthie, M. Keita, médecin de profession et patron du fautif, nous informe avec persistance que : « ce n’est pas un voleur de voiture. C’est mon chauffeur. »

Puis de rappeler que son chauffeur l’a déposé au bureau le matin, avant d’aller réparer la voiture au garage. C’est entretemps qu’il a été appelé par ses amis qui lui ont signalé avoir vu sa voiture sur le boulevard Tely Diallo.

Son patron qui le qualifie de « bon père de famille », croit qu’il a tout de même « malencontreusement dû abuser de substances ».

« Ce n’est pas la première, il y a très très longtemps, il a fait un accident, mais pas similaire. A cause de cela on s’est séparé. Mais pour des raisons humanitaires, je l’ai repris. Et malheureusement, il récidive là. Je crois que je vais me séparer de lui », a-t-il poursuivi.

La première collaboration entre les deux a duré 8 mois et cette deuxième, un an.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com