Après plusieurs heures d’attente au rond-point de Hamdallaye, les femmes du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont tenu leur marche blanche sans engouement. Encadrées par des policières et gendarmes, les femmes du FNDC, habillées en blanc ont parcouru la distance Hamdallaye-Dixinn Terrasse en une heure. Elles scandaient les propos hostiles aux agents des forces de l’ordre et de sécurité mais aussi au président de la République.

La présence du vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Dr Fodé Oussou Fofana au point de départ et celle de Hadja Halimatou Diallo durant toute la marche n’a pas changé grand-chose, côté mobilisation.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199