Sans surprise, ce mardi 21 janvier, jour de manifestation à Conakry, le plus grand marché de la capitale, Madina, ne retrouve pas son ambiance habituelle. Boutiques, magasins et centres commerciaux sont quasiment cadenassés par leurs propriétaires.  A l’intérieur, seuls les étalagistes ont exposé leurs marchandises.

A la gare routière de Madina aussi c’est le même scenario, quelques rares véhicules cherchent des passagers pour sortir de la capitale. Pour le reste, les vitres sont plombées.

Du côté de la circulation, sur l’Autoroute, elle est fluide. Même ambiance sur le tronçon Madina-Dixinn Terrasse. Justement à la Terrasse, seulement un pick-up de la police et un camion à eau sont stationnés. De Dixinn-Terasse à Hamdallaye rond-point, par endroits quelques traces de pneus brûlés sont visibles. Selon un usager de cette route, ces pneus ont été brûlés tôt le matin. Et qu’il a fallu faire intervenir des agents de la gendarmerie nationale pour libérer la route.

Au domicile du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo à Dixinn, pas de forces de l’ordre pour le quadriller comme d’habitude. Un seul pick-up de la gendarmerie est stationné au niveau de la grande route.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199