C’est sous la présidence du ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, et en présence des responsables de l’ambassade de France, que s’est ouverte, ce jeudi 26 septembre, à Conakry, à l’initiative de l’Office national de cinématographie, vidéographie et photographie de Guinée (ONACIG), la première partie de l’exposition photos “La Guinée en images”.

Cette exposition qui va se dérouler durant un mois, expose au Centre culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, une cinquantaine d’images capturées de 1958 à 1963, par les grands photographes guinéens.

Ladite cérémonie qui a accueilli un public cosmopolite, a été l’occasion pour le ministre et le public de découvrir ces photos, qui mettent en scène la vie sociopolitique de ces années de gloire.

Plantant le décor, Mariam Camara, directrice de l’ONACIG, a fait savoir que : « En marge de la célébration de l’an 61 de notre fête d’indépendance, nous avions estimé qu’il fallait vivre ces moments à nos parents, nos ainés ; les faire découvrir à la génération actuelle, à travers cette exposition photo, “La Guinée en images”. Ça sera une sera une série d’expositions que nous allons faire. Notre pays, la république de Guinée, dispose d’innombrables richesses artistiques, culturelles, sportives, politiques, photographiques, de 1958 à nos jours. Un patrimoine que l’Office national en charge de la photo doit impérativement numériser, comme le président de la République, le Pr Alpha Condé, nous l’a instruit lors de sa visite dans nos stands, ici même au CCFG, en avril 2019. Nul n’ignore combien de fois la photographie a contribué à la fixation et à la conservation de notre mémoire collective, qui est l’une des missions principales de notre institution ».

Puis, elle a invité le public, durant un mois, à découvrir ces œuvres démontrant le talent et le professionnalisme des photographes guinéens.

Après avoir exprimé son plaisir et demandé une minute de silence à la mémoire des photographes guinéens morts et de l’ancien président français, Jacques Chirac, le ministre de la Culture, Sanoussy Batama Sow, a déclaré que : « A l’orée du 61ème anniversaire de notre indépendance nationale, ce flashback sur notre glorieuse histoire est opportune. Ces photos pleines de messages et d’émotions, nous informent, nous interrogent et nous interpellent à la prise de conscience pour la consolidation des acquis de notre indépendance dans l’unité, la diversité et la tolérance ».

Avant de déclarer enfin que : « La photographie est reconnue comme art, parce qu’elle dialogue avec les autres arts. C’est pourquoi le moment est venu pour nous de revisiter et réévaluer ces différentes expressions, et de repenser ces rapports possibles avec la société, en prenant en compte nos valeurs culturelles et traditionnelles. Je voudrais donner l’assurance que mon département n’hésitera jamais à vous accompagner dans votre exaltante mission d’animation, d’information et d’éducation des populations guinéennes ».

Quant à lui, le tout nouveau directeur du CCFG, Dominique Maillochon, a eu une pensée pieuse pour l’ancien président français, Jacques Chirac, lié à ce lieu, pour l’avoir inauguré avec le général Lansana Conté, en juillet 1999. Il a fait savoir que : « Ce n’est que le début d’une collaboration que nous allons poursuivre avec l’ONACIG. En cette veille des festivités d’indépendance, il nous a semblé important de nous remémorer le patrimoine, en particulier le patrimoine culturel de la Guinée ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici