C’est dans les locaux de la Primature, à Conakry, que le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, et le Dr Ali Al-Khoury, représentant des Emirats Arabes Unis et président du Conseil économique de la Ligue arabe, ont procédé, ce mercredi 26 juin, à la signature de quatre accords, portant sur les futures collaborations entre les deux parties, notamment sur la gestion des données des programmes ANIES et MAMRI.

Estimés à 75 millions de dollars, ces accords concernent : la construction du Centre de gestion de données de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) et la gestion ses données, par l’entreprise Al-Houad des Emirats arabes unis, signée entre le directeur de l’entreprise et la directrice de l’ANIES, Sanaba Kaba ; l’accord politique concernant l’appui de la Ligue arabe aux initiatives de la Primature guinéenne, que constitue la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) ; l’accord pour soutenir tous les projets d’intérêt commun, dont quelques-uns ont été déjà identifiés dans certains domaines tels que l’éducation et le logement social ; une lettre adressée au Dr Ali Al-Khouri par le Premier ministre, lui proposant de devenir le conseiller stratégique de la primature guinéenne, sur les aspects digitaux de la MAMRI et de l’ANIES.

Après la signature des accords dans la salle d’audience de la Primature, Ansoumnane Camara, conseiller spécial du Premier ministre sur les questions économiques et financières, nous a confié qu’« il y a eu des accords fermes et des accords qu’on appelle des mémorandum d’entente, qui doivent dans un délai de 60 jours, être signés en contrats formels. Nous allons bientôt partir aux Emirats, pour que d’ici 60 jours, nous ayons un accord formel. A la fois sur les projets que sont l’ANIES et la MAMRI, mais aussi pour d’autres dispositifs sur lesquels les Emirats ont déjà indiqué leur volonté de nous appuyer ».

Après cette visite, dont il est sorti vraisemblablement heureux, Dr Ali Al-Khouri, est revenu sur le contexte, en disant : « Cette visite, est une continuation de la visite que le Premier ministre a effectuée l’année dernière aux Emirats Arabes Unis, où il a participé à une grande conférence sur la digitalisation de l’économie. Il s’agit simplement là, de poursuivre les discussions qui ont eu lieu là-bas. Nous avons identifié plusieurs secteurs, que nous pensons travailler avec la Guinée, pour favoriser le développement économique et social du pays ».

Il a ensuite développé plus loin : « Nous avons au niveau des 22 pays de la Ligue arabe une très grande stratégie de développement économique, qui passe particulièrement par la digitalisation. Nous pensons qu’il est possible de répliquer cela, d’abord en Guinée, mais plus largement à l’échelle sous-régionale. Nous pensons que ce mode de fonctionnement est susceptible de favoriser un développement du système économique en Guinée. Nous avons particulièrement identifié les opportunités dans le domaine de la digitalisation. Nous allons redoubler d’efforts, pour qu’en fait les accords les accords que nous avons signés aujourd’hui se traduisent par des réalités très concrètement ».

A rappeler que les représentants de plusieurs pays arabes étaient présents à ladite signature.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici