Promouvoir le secteur de l’information et de la communication, ainsi que les hommes et femmes qui y travaillent, tel est l’objectif visé par le programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), qui a, vendredi 1er novembre, offert des mobiliers et équipements de bureau au ministère en charge de l’information et de la communication.

Réceptionné par le ministre en charge de l’information et de la communication, Amara Somparé, dans les locaux de son département à Conakry, ces équipements composés d’ordinateurs, de climatiseurs, de projecteurs, d’armoires, etc., estimés à 716 450 000 francs guinéens, soit 77, 622 USD, viennent renforcer le centre de formation et de perfectionnement, domicilié au ministère de l’information et de la communication. 

D’après   Luc Grégoire, représentant de l’institution donatrice : « ce don vise à outiller et équiper le département de l’information et de la communication dans la mise en œuvre de sa feuille de route et dans sa mission d’opérationnalisation de la politique de communication du gouvernement. Il s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord signé entre le système des Nations Unies et le ministère de l’Information et de la communication. »

Comblé d’avoir reçu ce don du PNUD, le ministre de l’Information et de la communication, Amara Somparé a fait savoir que  : «  ces équipements vont être disposés dans  le centre de formation et de perfectionnement en technique de l’information et de la communication pour entamer une série de formations des journalistes afin de renforcer leurs capacités et de les rendre beaucoup plus aguerris pour accomplir leur mission d’information de la population guinéenne. »

 Avant d’assurer plus loin que : « cette émergence passe forcément par la vulgarisation de certaines politiques, mesures et orientations stratégiques en matière de développement. Et ce sont les médias qui sont les courroies de transmission les plus indiquées pour permettre aux administrés, aux administrateurs de partager la même vision globale de développement. Donc, la garantie du ministère c’est que nous avons un intérêt fondamental à ce que cette formation puisse se tenir…. Et nous nous dirigeons très bientôt vers l’organisation des premières journées sur la professionnalisation et la formation des journalistes. Je crois que là aussi nous pouvons compter à la fois sur l’assistance du PNUD particulièrement, mais plus largement sur celui du système des Nations Unies … »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire