Apparemment âgé d’une trentaine d’années, le corps sans vie d’un homme, a été, ce vendredi 19 juillet, découvert au quartier Symbaya Gare, dans la commune de Ratoma.

Mamadou Cellou Djonfo Diallo qui a fait la découverte macabre a narré : « Depuis hier aux environs de 9h, quand je suis venu au boulot, je l’ai trouvé ici couché. Mais on m’avait dit qu’il a passé la nuit d’avant-hier à la devanture ici et a passé toute la journée sous la pluie ici. Donc hier nuit, vers 21h, comme il pleuvait beaucoup, les jeunes qui étaient de passage l’ont envoyé à la terrasse. Quand je suis venu le soir pour prendre ma garde, je l’ai vu dans cette situation-là. Il ne parlait pas, quand même il était vivant. Du coup, j’ai essayé d’appeler le chef de secteur, mais son numéro ne passait pas et j’ai appelé aussi le chef de quartier, lui aussi m’a raccroché. Depuis lors, il n’a plus rappelé et quand tu l’appelles, il coupe son téléphone. Après, mon chef m’a dit d’appeler la police, la gendarmerie, la protection civile ou la croix rouge. Mais, la Protection Civile m’a fait savoir que si je l’amène à l’hôpital, est-ce que je pourrais être la personne responsable, je leur ai dit que je ne peux pas.  Tout ce que je peux, c’est juste de l’amener à l’hôpital. A 6h du matin, je viens trouver qu’il est mort. Il était  malade quand même  il ne parlait pas et ne nous a pas dit son nom, ni  d’où il vient.»

D’après les informations recueillies sur place, c’est le procureur de la République qui aurait donné l’ordre de transporter le corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen de Conakry.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici